L'intention entrepreneuriale des étudiantes : cas du Liban

par Léna Ibrahim (Saleh)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Christophe Schmitt.

Soutenue le 26-11-2011

à Nancy 2 , dans le cadre de SJPEG - Ecole Doctorale Sciences Juridiques, Politique, Economiques et de Gestion , en partenariat avec CEREFIGE - Centre Européen de Recherche en Economie Financière et Gestion des Entreprises - EA 3942 (laboratoire) .

Le président du jury était Mohamed Bayad.

Les rapporteurs étaient Thierry Lévy-Tadjine, Robert Paturel.


  • Résumé

    Cette thèse tente d'expliquer la formation de l'intention entrepreneuriale des étudiantes en gestion suivant des programmes ou des formations en entrepreneuriat. Nous nous intéressons à comprendre dans quelle mesure des programmes ou des formations en entrepreneuriat, parmi des variables personnelles et contextuelles, agissent sur l'intention entrepreneuriale des étudiantes. L'objectif principal de notre thèse est de décrire, de prédire et de comprendre, dans un contexte de l'enseignement de l'entrepreneuriat, une phase majeure du processus entrepreneurial amont : l'intention entrepreneuriale. Dans une perspective processuelle, cette dernière prédit l'acte entrepreneurial susceptible de se concrétiser. Pour ce faire, une analyse théorique des principaux concepts dans le domaine de l'entrepreneuriat, permettra de mettre en évidence un cadre conceptuel adapté à l'étude de l'intention entrepreneuriale. En nous fondant sur le modèle de Shapero et Sokol (1982) repris par Krueger (1993), nous élaborons un modèle. La validation du modèle s'appuie sur nos visites dans les universités du Liban intéressés par l'entrepreneuriat afin d'y interroger les animateurs des formations et actions s'y rapportant et sur une étude quantitative, conduite dans sept universités, auprès de 300 étudiantes de filière « sciences de gestion » et de 100 étudiantes de filière « sciences ». Nos principaux résultats envisagent que la formation de l'intention entrepreneuriale est contingente à la filière d'étude dans le cas des étudiantes libanaises, filière « Management » et filière « Sciences ». En d'autres termes, la désirabilité et la faisabilité perçues sont deux éléments indispensables à la formation d'une intention entrepreneuriale pour les étudiantes filière « Management ». Pour les étudiantes filière « Sciences », la désirabilité contribue seule à la détermination de l'intention entrepreneuriale. Dans le même sens, les déterminants de la désirabilité et faisabilité perçues envers l'entrepreneuriat change selon la filière. Par contre, l'enseignement de l'entrepreneuriat au Liban n'a pas d'impact suffisant sur l'intention entrepreneuriale pour les deux échantillons. Notre recherche permettra de faire des recommandations pour l'amélioration des formations universitaires afin qu'elles aient un impact fort sur les étudiantes et fassent naître en elles, une intention entrepreneuriale forte.

  • Titre traduit

    The entrepreneurial intention of students


  • Résumé

    This thesis attempts to explain the formation of entrepreneurial intention of students following management programs or courses in entrepreneurship. We are interested in understanding how the programs or courses in entrepreneurship, including personal and contextual variables, affect the entrepreneurial intention of students. The main purpose of our thesis is to describe, predict and understand, in a context of entrepreneurship education, a major phase of the entrepreneurial process: entrepreneurial intention. To do this, a theoretical analysis of the key concepts in the field of entrepreneurship, will highlight a conceptual framework suited to the study of entrepreneurial intention. Based on the model of Shapero and Sokol (1982) taken over by Krueger (1993), we develop a model. The thesis presents its problematic and methodological project, through interviews and questionnaires conducted in seven universities, with 400 students. Our main results considering that the formation of entrepreneurial intentions is contingent on the study course. In other words, the perceived desirability and feasibility are two indispensable elements for the formation of an entrepreneurial intention for students following management programs. For students following science programs, the desirability contributes to determine the entrepreneurial intention. Thus, the determinants of perceived desirability and feasibility of entrepreneurship varies according to the major. Our research will make recommendations for improving university education so that they have a strong impact on students.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.