Une figure lorraine : jules Crevaux (1847-1882) et l'exploration de l'Amérique du Sud

par Francis Grandhomme

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean El Gammal.

Soutenue le 28-06-2011

à Nancy 2 , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec CRULH - Centre Régional Universitaire Lorrain d'Histoire - EA 3945 (laboratoire) .

Le président du jury était Chantal Metzger.

Le jury était composé de Jérôme Buridant, Jean-Pierre Husson, Christine Manigand, Olivier Compagnon.


  • Résumé

    Médecin de la Marine, Jules Crevaux effectua entre 1869 et 1882 plusieurs voyages en Amérique du Sud, dont quatre missions d'exploration dans les Guyanes, l'Amazonie, le bassin de l'Orénoque, avant d'être massacré par les Indiens du Gran Chaco bolivien. Encouragé par la Société de Géographie ou la revue Le Tour du Monde, il s'était distingué par l'efficace diffusion du récit de ses voyages, , qui firent évoluer l'image de l'Amazonie d'un Eldorado vers ce qu'on nommera un Enfer vert. Si Crevaux occupe une place originale pour son époque par son approche presque humaniste et l'éclectisme de ses centres d'intérêt, la thèse permet aussi de mieux définir la figure de l'explorateur de la fin du XIXe siècle, emblématique du mouvement d'expansion européenne. Elle détaille en particulier les modalités du voyage, en en sondant les motivations, l'organisation et l'accueil au retour. Elle montre également l'évolution de l'historiographie, dont la curiosité s'atténua rapidement jusqu'à un regain d'intérêt depuis les années 1980. Le cas de Crevaux permet aussi d'éclairer les conséquences de la perte de l'Alsace-Lorraine, dont il était originaire, ce qui joua un rôle important dans son orientation vers l'exploration. Protagoniste de la guerre de 1870 en relation avec Gambetta, il bénéficia ensuite du soutien du ministère de l'Instruction publique, notamment sous Ferry. A une époque où la politique française accordait une grande importance à l'Afrique et à l'Indochine, la thèse montre enfin en quoi l'Amérique du Sud suscita l'intérêt, et pourquoi un Lorrain optant pour la France contribua à l'accroître.

  • Titre traduit

    A Lorraine figure : jules Crevaux (1847-1882) and the exploration of South America


  • Résumé

    A French naval surgeon, Jules Crevaux made several journeys to South America, including four exploration trips in the Guianas, Amazonia and Orinoco areas between 1869 and 1882 before he was slain by the Gran Chaco Indians in Bolivia. He came to prominence through the widespread reports of his travels, backed by the Geography Society and the « Tour du Monde » magazine. His reports have definitely changed the image of the Amazonian area from the conventional Eldorado to « locus terribilis ». Crevaux occupies an uncommon place in his time for his almost humanistic approach and his eclectic intellectual curiosity. This work aims at enhancing and enlightning the figure of the late 19th century explorer in the days of European expansionism. It gives a detailed account of the staging of the journey while probing into the motivations of the explorer and the reception after his return. It also shows the evolution of historiography which had sunk into oblivion until a revival of interest since the 1980's. The work should also help to gain a better understanding of the consequences of the annexation of Alsace-Lorraine to Germany which had such a decisive impact on Crevaux's attraction to exploration trips. A protagonist in the 1870 war along with Gambetta, he subsequently received support from the Ministry of Public Instruction especially in Ferry's days. At a time when French foreign policy was mainly focused on Africa and South East Asia, this work aims at showing why South America suddenly aroused widespread curiosity and why a Lorraine born geographer choosing to keep the French nationality fostered this nascent interest.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.