La prose romaneque dans la revue" Pandore" (1850-1872) : les sources étrangères

par Antonia Sachpazi

Thèse de doctorat en Etudes Néo-helléniques

Sous la direction de Marie-Paule Masson-Vincourt.

Soutenue le 14-12-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Langues, littératures arts et culture des suds (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Le XIXe siècle est, en général, qualifié comme le siècle des revues pour l’Europe et pour la Grèce en particulier, où on assiste à la naissance d’un bon nombre de revues, réalisées, pour la plupart à l’image des revues étrangères. A l’origine de la presse périodique, on employa le terme journal pour désigner un écrit qui s’imprimait tous les mois et contenait le compte rendu des nouveaux livres et de ce qui se passait de plus mémorable dans le milieu des lettres. Par la suite, le terme journal fut étendu à des publications périodiques qui étaient en même temps politiques et littéraires et qui s’imprimaient une fois par mois: c’étaient les Mercures. Les revues actuelles furent les descendantes des Mercures et leur nombre se multiplia fortement tout au long du XIXe siècle. C’est par la littérature et non pas par la politique que grandit la presse et, avant d’être une puissance politique, elle fut une puissance littéraire. [etc.]

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    Non communiqué


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.