Les traumatismes psychiques des catastrophes à partir des apports freudiens

par Mohamed Zitouni

Thèse de doctorat en Etudes psychanalytiques

Sous la direction de Bernard Salignon.

Le président du jury était Henri Rey-Flaud.

Le jury était composé de Bernard Salignon, Henri Rey-Flaud, Bernard Chouvier, Loïck M. Villerbu.

Les rapporteurs étaient Bernard Chouvier, Loïck M. Villerbu.


  • Résumé

    Cette thèse s’articule autour de trois volets. Tout d’abord, la genèse de concept du trauma, ses effets cliniques, puis son abord psychanalytique, et enfin la conduite à tenir face à ces sujets souffrants depuis leur rencontre raté avec l’éventualité de la mort. C’est ce paradoxe, cette énigme qui fait appel à la psychanalyse pour essayer d’appréhender ce qui conduit un sujet souffrant à consulter un psychanalyste. Les catastrophes ont toujours marqué la vie des hommes. Par leur effet de surprise, et lorsqu’elles épargnent la vie du sujet, elles le laissent sous l’emprise de l’effroi y inscrivant la trace du réel de la mort. Cette rencontre blesse l’appareil psychique. Elle y fait effraction, lève le fantasme d’immortalité et y introduit l’image de la scène traumatique que FREUD nomme un « corps étranger interne ». Etranger car la mort est inconnue de l’inconscient. C’est à FREUD que revient le mérite de mettre en lumière le concept de traumatisme psychique. Le concept de trauma devient la pierre angulaire de la doctrine psychanalytique. Il l’a traverse et demeure au centre de ses travaux, la menant progressivement à prendre forme. Du traumatisme sexuel par séduction réelle, il devient fantasmatique naissant d’une mise en scène imaginaire. C’est à partir de ce concept de trauma que FREUD concevra la théorie des névroses. Puis le premier conflit mondial et le cataclysme de la guerre vinrent confronter l’humanité à l’effroi de la rencontre de la mort. Ainsi la doctrine freudienne ne va pas cesser de s’enrichir jusqu’au départ du Maître de Vienne fuyant la barbarie pour Londres, où il publiera « L’Homme Moïse et la religion monothéiste » en y reprenant le concept du trauma dans sa totalité, donnant un nouvel éclairage à la psychanalyse.

  • Titre traduit

    Trauma of disaster with Freud' approach


  • Résumé

    This thesis opens around a three fold questionnaire. Firstly, the genesis of the concept of traumatic, its clinical effects, then its psychoanalytic approach and finally, the actions taken against these individuals suffering from their failed encounter with eventual death. It is this paradox, this puzzle that the psychoanalysis uses to try and learn what drives a suffering individual to consult a psychoanalyst.Catastrophe has always marked the lives of men. By their effect of surprise and when theysave the lives of individuals, thus leaving at trace of the reality of terror and death. This encounter injures the psyche. It breaks the fantasy of immortality introducing the image of the traumatic science, wich FREUD named « an internal foreign body ». Strange, because death is not known to the unconscious. Freud merits the discovery of the concept of traumatic psyche. The concept of the trauma becomes the corner stone of psychoanalytic approach. Progressively this approach took form all along his work and research. The sexual traumatism by real seduction becomes fantasmatic born of a built up of imagination. From this trauma, the concept of the theory of neurosis was developped by FREUD. The doctrine of Freud does not stop developping until the Master of Vienna flees to London where he publishes « Moses and the monotheism » putting together a synthesis oh his ideas in its totality, giving a new light on psychoanalyst.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.