Des représentations de la gestion locale de l'eau : étude des discours et représentations à l'oeuvre dans la mise en place de la réforme institutionnelle de l'eau en Afrique du Sud au sein de petits périmètres irrigués

par Maud Orne-Gliemann

Thèse de doctorat en Géographie et Aménagement de l’Espace

Sous la direction de Sylvain Perret.

Soutenue le 12-12-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Gestion de l'eau, acteurs et usages (laboratoire) .

Le président du jury était Peter P. Mollinga.

Le jury était composé de Sylvain Perret, Peter P. Mollinga, Frédéric Giraut, Eric Mollard, Pascal Moliner.

Les rapporteurs étaient Frédéric Giraut, Eric Mollard.


  • Résumé

    Cette recherche porte sur la place des petits périmètres irrigués (PPI) dans le système national de gestion de l’eau en Afrique du Sud. Nous avons choisi une approche par les représentations pour étudier et expliquer les difficultés rencontrées au sein des PPI par la création des water user associations (WUA) prévues par la réforme sur l’eau de 1998. Cette étude mène en parallèle un travail de déconstruction de la politique publique sud-africaine et un travail d’exploration des représentations sociales de petits agriculteurs. L’analyse des interprétations et des choix réalisés par les politiques dans la définition et la mise en place des WUA met en évidence une négation progressive de la capacité de participation des PPI par le biais de révisions successives du modèle de WUA. L’étude des représentations des agriculteurs est menée à l’aide d’un protocole de recherche novateur combinant méthodes discursives et visuelles. Elle révèle des représentations de la gestion de l’eau dépersonnalisées et dissociées du concept de contrôle. La notion de contrôle, centrale au discours des politiques, cristallise les problèmes rencontrés dans la participation des PPI au système national de gestion de l’eau : elle est la marque d’une divergence de représentations entre politiques et agriculteurs et la marque de la marginalisation des PPI. Notre recherche conclut en proposant de redéfinir le rôle des comités d’irrigation existants au sein des PPI mais oubliés de la réforme sur l’eau. Elle propose d’en faire des sous-comités des WUA à la fois indépendants et intégrés, des catalyseurs de la participation des PPI, et des intermédiaires entre agriculteurs et politique nationale de gestion de l’eau.

  • Titre traduit

    Representations of local water management : study of the discourse and representations surrounding the implementation of the South African institutional water reform in small irrigation schemes


  • Résumé

    This research examines the role of small irrigation schemes (SIS) in the South African water management system. We chose to study and interpret the difficulties surrounding the creation of water user associations (WUA), undertaken following the 1998 water reform, in SIS, using a representational approach. This research consists both of a deconstruction of the South African water management policy and an exploration of farmers’ social representations using three case studies. Analysing the interpretations and choices made by officials in the definition and implementation of WUA, the study shows repeated revisions of the institution’s design leading to a gradual exclusion of SIS from participation and undermining of their capacities to contribute meaningfully to the national water management system. The study of farmers’ social representations is conducted using an innovative research design combining discursive and visual methods. It shows depersonalized representations of water management isolated from the concept of control. This concept, central to the political discourse, is at the very core of the difficulties surrounding SIS participation in the national water management system: it symbolizes the discrepancies between farmers’ and officials’ representations and the marginalisation of SIS. Our research concludes by proposing a redefinition of the role of existing irrigation committees in SIS neglected by the water reform until now. It proposes to transform irrigation committees into sub-committees of the WUA, to make them both independent and integrated, to allow them to drive SIS participation, and to establish them as intermediaries between farmers and the national water management policy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.