Imaginea evreului în presa din România (1900-1940). O cercetare comparată

par Alina-Viorela Brăescu-Căileanu (Brăescu)

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Carol Iancu et de Alexandru-Florin Platon.

Soutenue le 23-09-2011

à Montpellier 3 en cotutelle avec l'Universitatea Alexandru Ioan Cuza (Iaşi, Roumanie) , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales de montpellier (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ion Lucretiu Birlica.

Le jury était composé de Carol Iancu, Alexandru-Florin Platon, Ion Lucretiu Birlica, Christian Amalvi, Gheorghe Iacob, Lucian Nastasă.

  • Titre traduit

    L'image du juif dans la presse de Roumanie (1900-1940). Une recherche comparée


  • Résumé

    Le but de cette recherche est d’analyser le développement de certaines représentations de l’allogène en Roumanie et spécialement l’image du juif. 1900 est une année qui marque le début d’un forte vague d’émigration vers l’Europe occidentale et l’Amérique, en provoquant la diminution d’un tiers de la communauté juive de la Roumanie. Pour l’espace roumain, la réalisation de l’Union de 1918 modifie l’image des minorités. Du mépris des années 1900 on passe à la violence des années 1940, érigée en politique de l’état. Le courant de la représentation des allogènes est soumis à la règle de la revalorisation de la mythologie précédente et de « recyclage » de certains clichés (qu’ils soient verbaux etgraphiques), en s’adaptant aux nécessités explicatives de l’époque. En tenant compte des divers types de périodiques nationalistes roumains parus entre 1900 et 1940, on peut observer les indices visibles d’un antisémitisme promu de manière constante à différents niveaux et par des modèles argumentatifs variés. Dans cette période, le courant nationaliste de l’espace roumain est hétérogène du point de vue de l’esprit, du discours et du fonctionnement. La presse fournit un témoignage de plus sur la richesse argumentative des journalistes dont le dénominateur communest la construction symbolique de la Nation.

  • Titre traduit

    The Image of the Jew in the Romanian Periodicals (1900-1940). A Comparative Research


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to analyze the development of certain representations of minorities in modern Romania, and especially those of the Jews. 1900 marks the start of a powerful migration towards Western Europe and the United States of America, resulting in the loss of almost a third of the Jewish community of the Romanian territories. The realization of the national unity (1918) modifies the image of ethnical and religious minorities. The political changes cause the generalization of the denigrator system used to designate the Jew as the “intruder”. The hostility of the 1900’s develops into violence as politics of the state towards the 1940’s. The representations of the “others” is subjected to the rule of the revalorization of themythology already existent and to the “recycling” of certain stereotypes (presented through text and image). By considering the different types of Romanian nationalistic (but not only) periodicals created between 1900 and 1940, we can trace the visible markings of anti-Semitism. This was increasingly used at different levels and supported by various measures, including a huge propaganda. Romanian nationalism was a heterogeneous one, from the perspective of the state of mind of it promoters, of the discourse and functioning. The printed press is a testifier of the richness of the argumentation used byjournalists whose only common goal was the symbolic construct of the ethnocentric Nation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.