La célibataire marocaine : la bayra. Approche ethnologique

par Fouzia Abdellaoui

Thèse de doctorat en Ethnologie, Anthropologie

Sous la direction de Jocelyne Bonnet.

Soutenue le 08-12-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Centre de recherches interdisciplinaires en sciences humaines et sociales de montpellier (équipe de recherche) .

Le président du jury était Danièle Iancu.

Le jury était composé de Jocelyne Bonnet, Danièle Iancu, Laurent Sébastien Fournier.

Les rapporteurs étaient Danièle Iancu, Laurent Sébastien Fournier.


  • Résumé

    Cette thèse propose de rendre compte des procédés d’intégration des femmes pour l’acquisition d’un statut de femme reconnue. La première partie de cette recherche analyse le contexte socio culturel et religieux afin de déterminer la manière dont le célibat fut considérée et appréhendé dans la société traditionnelle marocaine. A partir de ce constat, nous précisons la place de la vieille fille nommée « bayra » et la manière dont se structurait sa place dans la société marocaine. La deuxième partie s’attache à rendre compte de l’évolution du statut des femmes dites vieilles filles aujourd’hui. Après avoir décrit les représentations sociales dont cette figure féminine fait l’objet aujourd’hui, nous analysons les procédés d’intégration utilisés par ces femmes pour transformer leur image et leur statut. L’examen de nos matériaux permet d’entrevoir que l’emploi et le salaire s’avèrent déterminant dans l’acquisition de rôles et de fonctions historiquement détenus par les hommes. Ils participent donc à la remise en cause de normes et de valeurs dans l’espace domestique. Au contraire, l’analyse de certains matériaux montre que les normes liées à la préservation de l’image de femmes vertueuses demeurent intactes. L’évolution vers un statut reconnu mais qui ne transgresse pas en apparence les normes sociales implique la mise en place de stratégies destinées à paraître en phase avec les valeurs et les normes sociales. Ici, se pose dès lors la problématique de la rupture de ces femmes avec un modèle culturel qui les confine toujours aux rôles d’épouses et de mères.

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    This thesis proposes to account for the processes of integration of women to acquire a recognized status as a woman. The first part of this research examines the socio cultural and religious context to determine how celibacy was seen and understood in traditional Moroccan society. From this observation, we specify the place of the old girl named « bayra » and the way in which structured his place in Moroccan society. The second part attempts to account for the changing status of women say old maids now. After describing the social representations that this female figure is the subject today, we analyze the integration processes used by women to transform their image and status. The review of our materials can foresee that employment and wages proved decisive in the acquisition of roles and functions historically held by men. They therefore participate in the questioning of norms and values in the domestic space. In contrast, analysis of certain materials shows that the standards related to the preservation of the image of virtuous women remain intact. The move towards a recognized status but do not transgress social norms apparently involves the development of strategies to be published in line with the values and social norms. Here then arises the problem of the breakdown of these women with a cultural model that confines them to still roles as wives and mothers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.