L'entreprise de Soi des délégataires bancaires : la résistance à la déprofessionnalisation et l'impératif d'employabilité : une étude au travers de l’identité professionnelle des personnels d’Etablissements bancaires en charge de l’attribution de crédits

par Jean-François Decise

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jacques Gleyse.

Soutenue le 16-12-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Santé et éducation, situation de handicap (um1) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Dans le contexte de la société néolibérale, l’entreprise bancaire est devenue « bancassurance », a rapproché ses activités d’investissement et de banque de détail, et a fortement accentué ses stratégies commerciales. Dans le même temps, et comme dans toutes les entreprises, les conditions d’exercice d’une activité salariée au sein d’un Etablissement de Crédit ont évoluées : de la demande de qualification à l’exigence actuelle de compétences. Le concept d’employabilité s’est imposé depuis le début des années 2000 ; la loi et le marché ont « bousculé » la formation professionnelle. L’objectif de cette recherche est de mener, dans ce contexte, une « investigation » sur la construction, l’évolution et la reconnaissance profes-sionnelle des salariés « délégataires bancaires » et sur les incidences sur leur identité profes-sionnelle. La thèse interroge les situations, individuelles et collectives, des acteurs observés, concernant leur métier, leurs compétences et leur employabilité, ainsi que leur formation pro-fessionnelle. Est mis en exergue le fait que les « délégataires bancaires » manifestent des formes de résistance à la déprofessionnalisation, cherchent à maintenir, ou à retrouver, une « identité de métier » ; ils ont également la volonté de rester employables, de « garder l’emploi et retrouver le métier ». La « sécurisation de l’employabilité » en même temps que le « renouvellement identitaire » dépend à la fois de la capacité de chacun à mener une « entre-prise de Soi » pour se préserver d’une « idéologie de la mobilisation infinie » et de la capacité des entreprises à mettre en œuvre une formation professionnelle qualifiante. Le cadre théo-rique se rattache aux orientations actuelles de la sociologie de l’entreprise tenant compte de l’interdépendance entre société et entreprise, mais aussi des « logiques d'action » des salariés pouvant aller jusqu’à « l’impératif de gestion de sa propre personne ». Par ailleurs, il est ac-cordé un fort intérêt à la gestion des Ressources Humaines à travers « le besoin » de métier et d’identité professionnelle. Les constats présentés sont issus d’une étude empirique menée auprès d’un panel de dix Etablissements de crédit en articulant divers moyens de recueil de données : Observation directe, « Observation Participante Interne », questionnaires et entre-tiens, consultation de la documentation d’entreprise, de la documentation syndicale et de la presse.

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    In free market society, bank business is become « bank insurance », has linked investment activities and retail banking and has strongly increased its business strategies. In the same time, and like in every firm, working conditions of the employees in banks have changed. Outstanding skills are required. The concept of employability has appeared from the beginning of 2000. Law and market has upset professional training. The aim of its research is to achieve an “investigation” about change, professional gratitude of employees and the effects on their professional identity. Thesis questions: Individual and collective situations of employees concerning their trade, their skills and their employability as well as their professional training. “The bank executives” resist to deprofessionalization. They are trying to find back a trade identity.They has the will to remain able to be employed, to keep the job and find back the trade. Employees must have a strategy of professional life for preserving themselves against “the ideology of infinite mobilization.” This thesis deals with: Today trends of sociology of firms and more particularly employees behavior considering the strong link between society and firm .Too, it deals with the employees who have “the necessity to manage themselves”. Besides, the thesis deals with the interest of human resources management through the “need” of trade and professional identity. The results of this investigation are issued from a study from 10 banks, using varied means to gather data like: direct observation, questionnaires and interviews, study of firm documents, study of union documents and press.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.