Propagande politique et religieuse dans la "Chanson de la Croisade albigeoise", texte de l'Anonyme

par Marjolaine Raguin

Thèse de doctorat en Études occitanes

Sous la direction de Gérard Gouiran et de Jean-Pierre Chambon.

Soutenue le 19-11-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Langues, littératures arts et culture des suds (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Ce travail de thèse de doctorat consiste en une analyse minutieuse du discours de propagande politique et religieuse dans la partie anonyme de la Chanson de la Croisade albigeoise, construite comme une suite qui détourne, fond et forme, le texte du premier auteur Guilhem de Tudela. Située dans le champ disciplinaire de la littérature médiévale, cette étude prend en compte les apports interdisciplinaires de la théologie chrétienne, l’histoire politique, militaire et religieuse, pour l’essentiel. Nous avons pu souligner les relations d’intertextualité entre les sirventés de la période du conflit albigeois et certains points importants du propos de l’Anonyme. Cette étude a permis de réorienter les recherches en vue de l’identification de l’auteur en démontrant la mention explicite d’un mécénat. L’Anonyme remplace l’argumentation de Guilhem de Tudela sur l’hérésie en pays d’oc qui justifiait la croisade, par la notion d’héritage lignager qui, elle, implique que les Méridionaux luttent contre leur dépossession sous la conduite des comte raimondins de Toulouse. Nous avons montré que le discours politique se fonde dans le religieux, car l’Anonyme a bien compris que seule la démonstration de la catholicité des Raimondins pouvait assurer le succès de l’entreprise de reconquête : il élabore l’idéologie d’une contre-croisade. L’auteur insiste sur une triangulation d’un lien à la terre qui vaut lien du sang entre les Méridionaux, leur seigneur raimondin et les territoires placés sous la garde d’un Dieu protecteur. Nous montrons que l’argumentation est fondée sur deux postulats : la trahison du suzerain français et ses barons, associés à un clergé menteur de faux prédicateurs.

  • Titre traduit

    Political and religious propaganda in the "Song of the Albigensian Crusade", section of the anonymous author


  • Résumé

    This doctoral dissertation is a detailed analysis of the religious and political propaganda in the anonymously authored section of the Song of the Albigensian Crusade, a section generally thought of as reshaping the form and content of the text of its original author, Guilhem de Tudela. Anchored in the field of Occitan medieval literature, this study takes into account interdisciplinary contributions of Christian theology as well as religious, political and military history. This work highlights intertextual connections between sirventés from the period of the Albigensian war and certain aspects of the work of the anonymous author. This study permits a reorientation of scholarship on the identification of the author by bringing attention to the explicit mention of a sponsor. The anonymous author replaces Guilhem de Tudela’s arguments of heresy in the Occitan territories, which justified the crusade, with the notion of inherited lineage to imply that the Southerners were fighting against their dispossession under the command of the Raimondin count of Toulouse. The political discourse in the work is based on religious rhetoric, as the anonymous author understood that only a demonstration of the catholicity of Raimondins could ensure the success of the reconquest; as such he developed an ideology of a counter-crusade. The author insists on a threefold connection to the land consisting of a blood relationship between the Southerners, their lord Raimondin, and territories under the care of a protective God. The anonymous author’s argument is based on two postulates: the betrayal of the French suzerain and the association of its barons with a lying clergy of false preachers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.