La trilogie "England & the English" au coeur de l'écriture fordienne

par Fabienne Couécou (Dubais)

Thèse de doctorat en Anglais

Sous la direction de Christine Reynier.

Soutenue le 02-12-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Etudes montpellieraines du monde anglophone (équipe de recherche) .

Le président du jury était Claire Pégon.

Le jury était composé de Christine Reynier, Claire Pégon, François Gallix, Isabelle Brasme.

Les rapporteurs étaient Claire Pégon, François Gallix.


  • Résumé

    Le corpus se compose de trois ouvrages de non-fiction The Soul of London (1905), The Heart of the Country (1906) et The Spirit of the People (1907), regroupés en un seul volume sous le titre England and the English – an Interpretation lors de la publication de la trilogie à New-York en 1907. Cette trilogie a été ensuite éditée en 2003 par Carcanet Press sous la direction de Sara Haslam. Peu étudiées, ces oeuvres ont une existence propre à l'intérieur de la trilogie, au coeur del'oeuvre fordienne, voire au sein de la littérature moderne. Ce travail herméneutique permet de mettre au jour le feuilletage d'un texte prétexte à une réflexion à la fois autobiographique, philosophico-théologique, socio-historique et théorique portant sur l'écriture et l'art en général. Il révèle l'esthétique innovante d'un auteur qui cherchera sans relâche sa place dans le paysage littéraire international, entre impressionnisme et futurisme, et essaiera de recueillir l'adhésion de « l'homme moyen sensible » en la personne de son lecteur, en lui transmettant un message d'amour par le biais d'une langue hybride et plurielle inspirée de la « langue des oiseaux ». Derrière l'Angleterre se dessine la Provence et une esth/éthique du troubadour.

  • Titre traduit

    Non communiqué


  • Résumé

    The three books collected in England and the English are The Soul of London (1905), The Heart of the Country (1906) et The Spirit of the People (1907). Although the complete trilogy was edited in New-York in 1907 it was made available to English readers in 2003 only, when Sara Haslam edited the volume for Carcanet Press. This study means to show in what ways those so-called essays are crucial and make sense as a trilogy, within Ford's own work as well as within modern literature. The hermeneutic approach adopted here attempts to decipher a multi-layered text and brings out underlying themes and intertexts that bear on the author's biography as well as on his interests in philosophical, religious, and socio-historical topics and reflect his passion for writing. The trilogy comes out as emblematic of the original aesthetic of a writer who, hovering between impressionism and futurism, tried to find his own way within the international literary landscape. Ford defines and addresses here an homme moyen sensible, very close to his ideal reader and transmits to him a specific message of love resorting to a hybrid, joyful and plural language inherited from the medieval langue desoiseaux. England becomes indistinguishable from Provence and from aesth/ethics connected with its troubadours.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.