Le rôle de la littérature et de la philosophie pour enfants dans l'éducation aux valeurs. Quels gestes professionnels ? : l'exemple de l'"Anneau de Gygès" au cycle 3 de l'école primaire

par Monique Desault

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Tozzi et de Dominique Bucheton.

Soutenue le 03-10-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire interdisciplinaire de recherche en didactique, education et formation (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Michel Tozzi, Dominique Bucheton, Anne Jorro, Jacques Crinon, Maria Pagoni-Andréani.

Les rapporteurs étaient Anne Jorro, Jacques Crinon.


  • Résumé

    L’objet de cette thèse porte sur l’éducation aux valeurs à l’école primaire à travers un dispositif articulant des pratiques littéraires à celles de la philosophie pour enfants. Partant de l’idée que dans l’élaboration du jugement moral l’affectivité précède le travail de la raison nous avons voulu vérifier le rôle essentiel joué par l’imagination et l’empathie. Dans cette perspective, la littérature constitue une médiation privilégiée. Cette recherche s’appuie sur des séances menées dans des classes de cycle 3 à partir du mythe platonicien L’anneau de Gygès et s’attache à répondre à deux hypothèses principales : 1ère hypothèse : La discussion à visée philosophique, lorsqu'elle s'amorce à partir des fictions littéraires, développe chez les élèves, grâce au ressort de l'empathie envers les personnages de fiction et à la médiation de l'enseignant, des exigences éthiques et une capacité de réflexion approfondie sur les valeurs. 2ème hypothèse : Le rôle médiateur de l’adulte et la qualité de ses gestes professionnels est une des clés de ce développement. L’enjeu est de mettre à jour les conditions qui favoriseraient « la formation de la personne et du citoyen » afin que la littérature mérite de figurer dans le pilier « Culture humaniste » du socle commun de l’école primaire.

  • Titre traduit

    The role of literature and philosophy for children in value education. Which professional gestures ? : un example with The Ring of Gyges in third cycle of elementary school


  • Résumé

    The objective of this thesis concerns the education of values at the primary school through a system combining literary practices to those of the philosophy for children. Guided by the idea that in the elaboration of moral judgement, the affectivity precedes the work of the reason, we wanted to verify the major role played by the imagination and the empathy. In this perspective, the literature held a privileged place in the mediation. This research is based on sessions organized in classes in the 3rd cycle as from the platonic myth : ‘the Ring of Gygès’ and tries to answer to two main hypotheses : 1st hypothesis : when the discussion with philosophy aims begins with literary fictions, the pupils tend to develop ethical requirements and a capacity of deep thinking on values thanks to the empathy they have for the fictive characters and the teacher’s mediation. 2nd hypothesis : the mediation played by the adult and the quality of his professional gestures is one of the key of this development. The issue is to demonstrate the conditions which would favour the ‘education of the person and the citizen’ in order that literature deserves to appear in the pillar ‘Humanist Culture’ of the common teaching of the primary school.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.