Comprendre les pratiques des technologies de l'information et de la communication à travers le système des relations : cas de l'enseignement supérieur public malgache

par Sandrine Rapiera

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jean-Antoine Corbalan.

Soutenue le 06-06-2011

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations (Montpellier ; ....-2014) , en partenariat avec Laboratoire d'etudes et de recherches appliquees en sciences sociales (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Étant à la fois acteur de l’enseignement supérieur malgache et chercheur en SIC, nous nous sommes penchée sur le phénomène de faible utilisation des TIC chez les enseignants malgaches, en adoptant trois positionnements successifs.Nous avons débuté la recherche par l’interrogation : « Qu’est- ce qui ne va pas ? ». Elle comporte un postulat important : celui de l’existence d’un problème à résoudre dans le cadre de l’usage des TIC par les enseignants. Elle est également posée par un individu « acteur » de la situation, animé par une forte volonté de changement et non uniquement par un scientifique chercheur, dans une tentative de compréhension d’un phénomène. Au cours de l’étude, nous reformulons notre interrogation en : « comment ça fonctionne ? » puisque nous avons mis à jour le « mécanisme » qui sous-tend la construction des pratiques des technologies (logiques de valorisation et d’opportunisme) au travers de situations de mise en place et d’exploitation de dispositif dans le cadre universitaire. Nous avons adopté notre positionnement de chercheur.Au terme de la recherche, nous répondons à la question « comment composer avec ce fonctionnement ? ». Nous nous adressons à des acteurs du terrain (porteurs de projet et responsables) dans une optique d’accompagnement et de conseil. Nous endossons ici, la casquette d’intervenant. Après une revue du contexte de l’enseignement malgache et des recherches concernant le domaine des TIC en Sociologie et en Sciences de l’Education, nous avons tenté de proposer un modèle de compréhension supplémentaire de l’usage des TIC à travers l’application de l’analyse systémique qualitative des relations et la notion de « logique de jeu ». Nous avons ensuite déconstruit cette réflexion pour proposer des pistes d’actions pour mener les projets technologiques à l’université malgache.

  • Titre traduit

    Understanding practices of ICT through relations system-case of Malagasy higher education


  • Résumé

    As an actor of malagasy higher education and researcher in Information and Communication Sciences, we analyzed the phenomenon of low usage of ICT among Malagasy teachers, by adopting three successive positionings. We started the research by asking ourselves : « what is wrong ?». This question includes an important postulate: the existence of a problem regarding the use of TIC by the teachers. It is also raised by an individual "actor" of a situation, with a strong will of change and not only by a scientist researcher, in an attempt to understanding a phenomenon. During the study, we reformulate our questioning : «How does it work? » since we have put in day the "mechanism" underlying the construction of practices of technologies (logic of promotion and opportunism) through situations of use of devices within the university. We adopted our positioning of researcher. At the end of research, we answer to the question « How to compose with this functioning? ». This part of the study is addressed to promoters and managers in a perspective of accompaniment and advising. We become an acting researcher . After a review of the context of malagasy education and researches concerning the domain of ICT in Sociology and in Education Sciences, we have attempted to offer an additional model of understanding for the usage of ICT through the application of the qualitative systemic analysis of relations and notion of « logic of the system». We have then proposed global actions for managing technological project among malagasy university.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.