Facteurs de risques de transmission du virus d’influenza aviaire hautement pathogène A(H5N1) à l’homme

par Sowath Ly

Thèse de doctorat en Microbiologie/Parasitologie

Sous la direction de Philippe Buchy et de Sirenda Vong.

Soutenue le 09-12-2011

à Montpellier 2 en cotutelle avec Royal University of Phnom Penh (Cambodge) , dans le cadre de Systèmes Intégrés en Biologie, Agronomie, Géosciences, Hydrosciences, Environnement (Montpellier ; École Doctorale ; 2009-2015) , en partenariat avec ISE - M - Institut des Sciences des l'Evolution de Montpellier (laboratoire) .

Le président du jury était Socheat Duong.

Le jury était composé de Philippe Buchy, Sirenda Vong, Socheat Duong, Yves Buisson, Hubert Barennes, François Roger.

Les rapporteurs étaient Yves Buisson, Hubert Barennes.


  • Résumé

    Suite à la survenue des cas humains de grippe aviaire au Cambodge, il est devenu nécessaire en termes de santé publique d'évaluer l'ampleur de la transmission dans la population et d'identifier les sources potentielles et les modes de transmission à l'homme afin de pouvoir mettre en place des mesures de contrôle et de prévention efficaces. Les travaux de cette thèse ont pour objectif principal d'étudier la transmission du virus A(H5N1) et les facteurs de risque d'infection humaine. Cette thèse rapporte des résultats des études au Cambodge listées ci-dessous. (1) Des études sérologiques et sur les facteurs de risque de l'infection par le virus A(H5N1) ont été conduites en 2006. (2) Une autre étude sérologique a été faite en 2007. (3) Les investigations séro-épidémiologiques ont été menées en 2008-2010 avec une analyse des données cumulées sur cinq années (2006-2010). (4) Une évaluation des comportements et pratiques en lien avec le risque de transmission du virus A(H5N1) dans la population rurale cambodgienne a été menée entre 2006 et 2007. (5) Les caractérisations du virus A(H5N1) isolés au Cambodge durant 2004-2007 et l'exploration de l'origine de l'introduction du virus au Cambodge ont été réalisées à l'aide des méthodes moléculaires.

  • Titre traduit

    Risk factors for the transmission of highly pathogenic avian influenza A(H5N1) virus to human


  • Résumé

    Following the occurrence of A (H5N1) human cases in Cambodia, it became necessary in terms of public health to evaluate the extend of the transmission in the population and to identify the potential sources and routes of transmission to human in order to set up efficient control and preventive measures. The main objective of this work is to study the transmission and risk factors for infections in human. The thesis reports the results the studies listed below. (1) Serology studies and studies on risk factors for A (H5N1) infections were conducted in 2006. (2) Another serology study was done in 2007. (3) Sero-epidemiological investigations were also conducted during 2008-2010 with analysis of pooled data from 5 years (2006-2010). (4) An assessment of behaviors and practices with regard to the risk of A (H5N1) transmission in Cambodian rural population was done in 2006-2007. (5) Characterizations of A (H5N1) virus isolated in Cambodia were also carried out using molecular methods.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.