Selachians from the Late Cretaceous of the Anglo-Paris Basin : systematics, diversity, palaeoecology

par Guillaume Guinot

Thèse de doctorat en Terre solide : géodynamique des enveloppes supérieures, paléobiosphère

Sous la direction de Henri Cappetta et de Charlie Underwood.

Le président du jury était Paul Upchurch.

Le jury était composé de Henri Cappetta, Charlie Underwood, Martha Richter, Brigitte Meyer-Berthaud.

Les rapporteurs étaient Arnold Muller.

  • Titre traduit

    Les sélaciens du Crétacé supérieur du Bassin Anglo-Parisien : systématique, diversité, paléoécologie


  • Résumé

    Bien qu'ayant fait l'objet d'études depuis près de deux siècles, les sélaciens (requins et raies) du Crétacé supérieur du Bassin Anglo-Parisien ne sont que partiellement connus. L'étude de 22 faunes provenant de gisements d'âges Cénomanien à Campanien en Grande Bretagne et nord de la France a permis d'améliorer significativement les connaissances sur ces communautés de sélaciens. Les horizons échantillonnés, principalement représentés par des craies phosphatées, ont livré environ 38000 restes dentaires. Ces derniers ont permis l'identification et la description de 150 taxa comprenant 130 espèces de requins et 20 espèces de batoïdes. En plus d'un nombre important de nouvelles occurrences stratigraphiques et géographiques, cette étude décrit 25 nouvelles espèces et 7 nouveaux genres en dehors de taxa, probablement nouveaux, laissés en nomenclature ouverte. Le nombre important de taxa considérés, combiné à des données publiées sur les sélaciens du nord-ouest de l'Europe et du Western Interior Seaway, ont permis d'étudier différents événements dans la diversité de ce groupe, à travers l'utilisation de méthodes de raréfaction et de ré-échantillonnage. Plusieurs bioévénements ont pu être identifiés et corrélés à différents changements environnementaux. De nombreux aspects paléoécologiques de ces faunes sont aussi discutés. Diverses méthodes d'ordination (clusters, analyses de correspondance) ont été appliquées à la fois sur les données morpho-fonctionelles (types dentaires préalablement testés sur des faunes actuelles) et taxonomiques des 22 faunes considérées. Plusieurs facteurs environnementaux sont proposés pour expliquer la distribution observée et les affinités paléoenvironnementales de certains taxa sont discutées. Différentes mesures de diversité ont permis d'identifier l'hétérogénéité de l'habitat comme principal facteur contrôlant la diversité et dominance d'espèces dans les faunes santoniennes et campaniennes. La diversité beta des nombreuses faunes du Campanien inférieur a été étudiée et indique une absence de provincialité dans le bassin. Enfin, les comparaisons faites avec des faunes publiées du nord-ouest de l'Euro pe ont permis d'identifier les distributions paléoécologiques générales pour ce groupe.


  • Résumé

    Although studied for nearly two centuries, Late Cretaceous selachians (sharks, rays and skates) from the Anglo-Paris Basin are still imperfectly known. The study of 22 selachians (sharks, rays and skates) faunas from Cenomanian to Campanian horizons in Great Britain and northern France allowed a significant advance in our knowledge on these assemblages and their communities. The (mainly phosphatic) chalks sampled yielded about 38 000 selachian fossil remains, mostly teeth. 150 taxa, comprising 130 shark and 20 batoid species, were identified and described. In addition to the large number of new stratigraphic and geographic ranges recognised here, 25 new species and 7 new genera are described beside a number of new taxa that are left in open nomenclature. The large number of taxa included in this work, along with other published data from NW Europe and Western Interior Seaway, allowed diversity patterns of Late Cretaceous selachians to be studie d through the use of various rarefaction and re-sampling methods. The various bioevents identified could all be correlated to global environmental changes such as temperature and sea level variations as well as changes in water mass distribution. Several palaeoecological aspects of these assemblages are also discussed. The use of morpho-functional dental types provided a promising approach area in assessing changes in the morpho-functional structure of some modern selachian assemblages depending on environmental conditions. Ordination methods (clusters, CA) used on both the taxonomic and morpho-functional structure of the faunas considered here, allowed the identification of groupings among the different assemblages. Accordingly, various environmental factors are proposed to explain the observed distribution and the palaeoenvironmental affinities of some taxa are discussed. Diversity measurements proved to be rich in information and allowed the identification of habitat hete rogeneity as the main controlling factor on the diversity and evenness of the Santonian-Campanian faunas. The beta diversity of the numerous Early Campanian faunas is also discussed and indicates low provinciality in the basin. Finally, comparisons with other assemblages from other NW basins allowed general palaeoecological distributions to be identified.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.