Microcrédit et gestion des risques, une grille de lecture par les capabilités : le cas des ménages ruraux des hautes terres de Madagascar

par Holimalala Randriamanampisoa

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Garrabé.

Le jury était composé de Betty Wampfler, Jesko Hentschel.

Les rapporteurs étaient François Roubaud, Jérôme Ballet.


  • Résumé

    Cette thèse contribue aux débats concernant l’efficacité du microcrédit sur la pauvreté ainsi que sur les indicateurs à utiliser lors de ses études d’impact. Notre problématique se présente alors comme suit : Quels sont les rôles du microcrédit dans la gestion des risques afin de permettre aux populations rurales d’améliorer leur capabilité et d’être moins vulnérables ? Pour répondre à cette question, nous considérons que le microcrédit va ainsi bien au-delà d’un simple outil financier pour devenir une politique d’élargissement des opportunités et des moyens à la disposition des pauvres pour améliorer leurs « capabilités ». Notre travail de recherche propose d’examiner le lien entre le microcrédit et la pauvreté multidimensionnelle tout en intégrant à la fois les concepts de risques et de vulnérabilité. Dans cette perspective, les études d’impact du microcrédit devraient considérer la pauvreté non seulement comme insuffisance de revenus et de ressources matérielles, mais également comme le sentiment de vulnérabilité et d’insécurité. Nous analysons la relation entre la pauvreté et le microcrédit à partir de l’approche des capabilités de Sen, en utilisant quatre dimensions : les capabilités de sécurité, les capabilités de production, les capabilités humaines et financières. A partir des données de l’étude d’impact de l’organisme de microfinance « CECAM » à Madagascar, les résultats empiriques avec l’utilisation de l’Analyse Factorielle de Correspondance Multiple montrent que l’approche des capabilités met des aspects de la pauvreté et qui ne sont pas capturés par les méthodes basées uniquement sur les approches monétaires. La régression économétrique nous permet d’établir un lien direct entre le microcrédit et les capabilités. En effet, la principale variable d’intérêt Montant du microcrédit indique une amélioration du niveau de capabilité des ménages. Certaines variables de contrôle telles que le nombre d’année d’adhésion, le genre du chef de ménage et les chocs de production améliorent les capabilités tandis que d’autres variables de contrôle telles que le niveau d’instruction du chef de ménage et les dépenses liées aux chocs de la vie familiale affaiblissent les capabilités des ménages ruraux dans les hautes terres malgaches.

  • Titre traduit

    Microcredit and risk management in Madagascar rural area : a capability approach as a framework


  • Résumé

    This thesis contributes to debates regarding the effectiveness of microcredit on poverty and on the indicators to be used in its impact assessments. Our problem is then presented as follows: What is the role of microcredit in risk management to enable rural people to improve their capability and be less vulnerable? To answer this question, we consider that microcredit goes well beyond a simple financial tool to become a policy of expanding the opportunities and resources available to the poor to improve their "capabilities". Our research proposes to examine the link between microcredit and multidimensional poverty while integrating both the concepts of risk and vulnerability. In this perspective, the impact of microcredit should not only consider poverty as insufficient income and material resources, but also like the feeling of vulnerability and insecurity. We analyze the relationship between poverty and microcredit by using Sen’s approach of capabilities. We mobilize for this study four dimensions of capabilities: security, production, human and financial. From the data of the impact of the microfinance organization "CECAM" in Madagascar, the empirical results with the use of Multiple Correspondence Factor Analysis shows that the capability approach highlights the some aspects of poverty which are not captured by methods based only on monetary approaches. Econometric regression allows us to establish a direct link between microcredit and capabilities. Indeed, the main variable of interest Amount of microcredit indicates an improved level of capability of households. Some control variables such as number of years of membership, gender of household head and shocks improve production capabilities while other control variables such as level of education of household head and expenditure impact of family life weaken the capabilities of rural households in the Malagasy highlands.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.