Caractérisation et évaluation économique de la vulnérabilité des exploitations agricoles aux inondations

par Pauline Bremond

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Garrabé.

Le jury était composé de Michel Garrabé, Dominique Bureau, Hélène Rey-Valette, Frédéric Grelot.

Les rapporteurs étaient Pierre Picard, Marc Benoît.


  • Résumé

    L'échec des politiques structurelles de gestion des inondations à réduire les dommages a orienté les décideurs publics vers la restauration de zones de rétention et la réduction de la vulnérabilité. L'évaluation économique de ces politiques requiert une évaluation fine des dommages agricoles car ils contribuent fortement à déterminer leur efficacité. Or, les méthodes existantes n'intègrent que les pertes de récolte. Considérant que la vulnérabilité des exploitations agricoles dépend de la sensibilité et de la capacité à se remettre en route, entraînant respectivement des dommages directs et induits sur l'activité, nous proposons un modèle conceptuel de vulnérabilité permettant l'évaluation de l'ensemble de ces dommages. Trois profils d'exploitants sont définis selon la possibilité de mobiliser des ressources externes (main d'œuvre et matériel) pour la remise en route. Le profil Interne ne dispose d'aucune ressource externe contrairement aux profils Prestation et Solidarité. Après implémentation, le modèle a permis d'évaluer les dommages de trois exploitations types sur le Rhône aval avec une valorisation financière puis économique. Les dommages supportés par les exploitants de profil Interne sont plus élevés que ceux des deux autres profils. Les dommages évités par la mise en place de mesures de réduction de la vulnérabilité sur ces trois exploitations sont ensuite évalués. Nous montrons que les mesures sont plus efficaces et peuvent être mises en œuvre avec un ratio bénéfice-coût supérieur à un, pour les exploitations fréquemment inondées. Elles sont également plus efficaces pour les profils Interne, la mise en œuvre de la solidarité se dégageant comme une mesure intéressante pour toutes les exploitations.

  • Titre traduit

    Characterization and economic evaluation of farm vulnerability to flooding


  • Résumé

    The failure of structural flood control to mitigate economic losses has lead to a shift towards new policies: floodplain restoration and vulnerability reduction. The economic appraisal of these policies requires an in-depth evaluation of agricultural damage as they are key indicators to determine the efficiency of these policies. However, existing methods only consider harvest loss. We consider that farm vulnerability depends on sensitivity and ability to recover leading respectively to direct damage and induced damage on activity. Based on this, we propose a vulnerability model which allows evaluating the whole of these damages. Three farmer's profiles are defined depending on their ability to access to external resources (workforce and equipment) to recover after flooding. The “Internal” profile has no external resource as opposed to the “Service” and “Solidarity” profiles which can respectively rely on service providing and solidarity. The model is applied to evaluate damages on three farm types of the Rhône River downstream area with a financial and economic valuation. This reveals that damages endured by the profile “Internal” are much higher than those of the two other profiles. Then, avoided damages resulting from the implementation of mitigation measures to reduce vulnerability are evaluated. We prove that these measures are more efficient and can be implemented with Benefit-Cost ratio higher than one, only for the frequently flooded farms. Mitigation measures are also more efficient for the profile “Internal”. To organize solidarity between farms emerges as one of the most interesting measure for all farm types.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.