Dépenses militaires et croissance économique

par Julien Malizard

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Maurice Jacques Aben.


  • Résumé

    Les dépenses militaires constituent un phénomène économique important puisque 1630 milliards de dollars sont affectés au secteur de la défense en 2010 au niveau mondial. Les économistes se sont alors intéressés aux conséquences économiques de telles dépenses. Pourtant depuis près de 40 ans, force est de constater qu'aucun consensus n'émerge de cette littérature. Une telle absence se traduit par des difficultés pour formuler des conclusions de politique économique adaptée. L'objet de cette thèse est alors de déterminer quelles pourraient être les causes de la diversité des résultats de la littérature passée. Nous proposons alors deux pistes expliquant ce phénomène: d'une part une diversité de modélisations ayant des hypothèses diamétralement opposées quant à l'impact de la défense sur la croissance et d'autre part l'existence de non-linéarité, de nature à modifier cet impact pour un même modèle.La thèse se compose alors de quatre chapitres. Dans le chapitre un, nous proposons une revue de littérature permettant de mettre en exergue les régularités, en termes de résultats, associées à chaque modèle théorique. Le chapitre deux constitue alors une vérification empirique, pour un échantillon donné de pays de l'OCDE, de la contingence des conclusions quant à l'utilisation de différentes modélisations. Notre stratégie empirique permet de considérer les modèles comme complémentaires plutôt qu'en concurrence. Dans le troisième chapitre, nous étudions les phénomènes de non-linéarité au travers d'une démarche et d'une méthode empirique originales. Nous montrons que la régression non-linéaire est préférable à la régression linéaire et qu'elle conduit à caractériser un effet asymétrique de la défense sur la croissance. Le dernier chapitre a pour but d'étudier plus précisément le cas de la France afin de confirmer, en termes de politique économique, la stratégie développée dans les chapitres précédents.

  • Titre traduit

    Military spending and economic growth


  • Résumé

    Military spending constitutes an important economic phenomenon because in 2010, 1630b dollar are affected to the defense sector all around the world. Economists are interested in the economic consequences of such spending. However, since 40 years, one has to note that there is no consensus from this literature. This absence leads to difficulties to formulate relevant economic policy conclusions. The aim of this thesis is to determine what are the causes of the diversity of results in the past literature. Two ways are then considered: on the one hand, a diversity of models with hypothesis diametrically opposed concerning the impact of the defense sector on economic growth and on the other hand, non-linear behavior which may modify this impact for a same model.This dissertation contains four chapters. In the first one, we detail a literature review in order to draw the principal regularities in terms of results for each theoretical model. The chapter two constitutes an empirical verification of the contingency of results from different models, for a sample of OECD countries. Our empirical strategy leads to consider the complementary rather than the competition between models. In the third chapter, we examine the non-linear phenomenon with original steps and empirical method. We show that non-linear regression outperforms linear regression and characterizes asymmetric effects of the military spending on growth. The last chapter aims to analyze the case of France in order to confirm the usefulness of the strategy developed in past chapters for raising economic policy recommendations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.