La couverture des introductions en bourse par les analystes financiers : une comparaison internationale

par Romain Boissin

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patrick Sentis.

Le jury était composé de Patrick Sentis, Edith Ginglinger, Jean-françois Gajewski, Véronique Bessière.

Les rapporteurs étaient Edith Ginglinger, Jean-françois Gajewski.


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse au rôle des analystes financiers lors de la couverture des introductions en bourse dans un contexte international. Nous traitons de la valeur informationnelle des couvertures des analystes et de leur conséquence sur la performance à long terme des entreprises nouvellement introduites en bourse. Nous examinons si les recommandations des analystes financiers permettent de réduire le comportement irrationnel des investisseurs en situation de forte incertitude. Nous espérons qu'en réduisant les asymétries d'informations, les analystes financiers aident les investisseurs à mieux cibler la valeur de l'IPO. Cette thèse s'articule autour de deux parties : la première est consacrée au positionnement théorique et à nos hypothèses de recherche ; la seconde se focalise sur la vérification empirique d'un échantillon d'IPOs internationales (Etats-Unis, Angleterre, Allemagne et France) sur la période 1991 à 2005. Les résultats révèlent une sous performance des IPOs plus sévères pour les orphelines (sans couverture des analystes) que pour les non orphelines. Il apparaît que la couverture des analystes est importante pour les IPOs mais que le marché n'en perçoit pas toute la valeur. D'autres analyses soulignent que cette meilleure performance des non orphelines provient du nombre élevé de couvertures. Nous établissons que les recommandations des analystes sont significativement reliées à la performance à long terme des IPOs. Ainsi, nous vérifions le rôle crucial des analystes financiers dans la production et l'interprétation des informations.

  • Titre traduit

    Financial analyts' coverage of IPOs : some international evidence


  • Résumé

    This thesis explores the role of financial analysts' coverage on IPOs in an international context. We deal with the informational value of research coverage and the consequence on long run performance of newly public firms. We examine whether financial analyst recommendations allow alleviating the irrational investors' behaviour in the context of strong uncertainty. We expect that by reducing the information asymmetry, financial analyst recommendations help investors to define progressively the true value of the IPO. The thesis is organized in two main parts: the first part presents a survey of literature and define research hypothesis. The second part consists in an empirical validation of an international sample of IPOs (US, United Kingdom, Germany and France) over the 1991-2005 period. The results reveal that long run underperformance is much severe for orphans' IPOs (without financial recommendation) than non orphans' IPOs. The evidence suggests that analyst coverage is indeed important to issuing firm but the market do not fully incorporate the perceived value of this coverage. Further analysis reveals that this outperformance by non orphan stems from high coverage. We establish that analyst recommendations are significantly related to long run performance of IPOs. Hence, we corroborate the crucial role of financial analysts in producing and interpreting IPOs' financial releases.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Droit, Science politique, Economique et Gestion.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.