Ressources fourragères et représentations des éleveurs, évolution des pratiques pastorales en contexte d'aire protégée : cas du terroir de Kotchari à la périphérie de la réserve de biosphère du W au Burkina Faso

par Issa Sawadogo

Thèse de doctorat en Sciences de la nature et de l'homme. Physiologie et biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de Anne Fournier.

Le président du jury était Jean Boutrais.

Les rapporteurs étaient Jean-François Grongnet, Jean Ganglo.


  • Résumé

    Face aux changements globaux qui perturbent les conditions de vie des éleveurs de la zone soudanienne et sahélo-soudanienne quelles décisions prennent-ils, quelles sont leurs stratégies saisonnières d’adaptation à l’échelle locale et régionale, comment les mettent-ils en œuvre ? C’est à cette triple question que cette thèse tente de répondre dans le contexte du terroir de Kotchari situé en bordure de la vaste réserve de biosphère transfrontalière du W et soumis à une forte pression anthropique. Chaque année à partir de décembre de nombreux éleveurs transhumants venant du nord affluent dans le terroir de Kotchari à l’extrême sud-est du Burkina Faso, dans la province de la Tapoa. Localement, la pression sur les terres et les ressources se fait de plus en plus forte et la durabilité du système parait compromise. La recherche a été conduite en faisant appel à des méthodes de cartographie/SIG, d’analyse floristique, d’enquêtes quantitatives et qualitatives le plus souvent participatives. La recherche a montré que, malgré l’afflux important d’animaux en saison sèche notamment chaude, les ressources fourragères du terroir restent intéressantes avec toutefois une extinction locale d’espèces, une banalisation de la flore et un début d’embuissonnement en particulier sur les unités paysagères pastorales de plateaux en dehors de l’aire protégée. On a pu reconnaître quatre (4) groupes et sous-groupes d’éleveurs en fonction des stratégies développées et des pratiques mises en œuvre. Il ressort que la taille du troupeau est un facteur déterminant dans leurs stratégies. La recherche a montré, par ailleurs, que la catégorisation locale des milieux s’appuie sur des critères topographiques, géomorphologiques et fonctionnels et que l’appréciation en termes de qualité de pâturage dépend de facteurs d’importance variable selon les saisons. Enfin, il est possible de comprendre le comportement des troupeaux au pâturage qui est la traduction pratique des savoirs techniques que mettent en œuvre les éleveurs pour faire exploiter les milieux par leurs troupeaux.

  • Titre traduit

    Forage resources, breeders representations and pastoral practices changing in the context of protected area : the case of Kotchari territory on the periphery of the W biosphere reserve in Burkina Faso


  • Résumé

    In a context of global changes which disrupt the living conditions of the breeders of the sudanese and sahelo sudanese zone, what decisions do they take, what are their seasonal strategies of adaptation on a local and regional scale, how they implement them? It is this triple question that this thesis tries to answer in the context of Kotchari area situated at the border of the vast reserve of W transboundary biosphere and subjected to a strong anthropological pressure. Every year, from December, numerous transhumants breeders from the North come together in Kotchari territory at the extreme southeastern part of Burkina Faso, in the province of Tapoa. Locally, the pressure on lands and resources is becoming more and more high and the sustainability of the system seem to be compromised. The research is done using methods of mapping / GIS, floral analysis, quantitative and qualitative survey mostly participative. The research showed that, despite the important animal influx in particular during the dry and warm season, the forage resources of the territory remain interesting with however a local extinction of species, an important species disappearance and the beginning of shrub vegetation development in particular on the tray pastoral landscaped units situated outside the protected area. Four (4) breeders groups and subgroups were recognized according to their strategies and practices implemented. It comes out that the herd size is a determinant factor in the strategy of the breeders. The research showed that the local categorization of environments is based on topographic, geo morphological and functional criteria, and that the pasturelands quality appreciation depends on factors of variable importance according to the seasons. Finally, it is possible to understand the behavior of the herds in the pasturelands that is the practical translation of the technical knowledge implemented by the breeders to make exploit the pasturelands by their herds.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-336 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 258-292

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2011 -- 29
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.