Variabilité et dispersion au sein du genre Dicranum Hedw. (Dicranaceae, Bryophyta) : approches moléculaire et morphologique

par Amélie Pichonet

Thèse de doctorat en Sciences de la nature et de l'homme. Systématique évolutive

Sous la direction de Jacques Bardat.

Le président du jury était Pierre-Henri Gouyon.

Le jury était composé de Stephan Robbert Gradstein.

Les rapporteurs étaient Bernard Goffinet, Alain Vanderpoorten.


  • Résumé

    La phylogénie et la taxonomie du genre Dicranum s. L. A été étudiée avec 4 marqueurs des 3 génomes sur 243 spécimens provenant de 26 espèces de Dicranum à travers le monde, et des genres proches : Paraleucobryum (P. Longifolium, P. Enerve), et Pseudochorisodontium (P. Gymnostomum, P. Hokkinense). La pertinence de caractères morphologiques utilisés traditionnellement par les classifications (branches flagelliformes, feuilles caduques, gemmules, absence de péristome) ainsi que des traits d’histoire de vie (nanisme des plantes mâles) a été étudiée à la lumière des résultats phylogénétiques. La monophylie des Dicranoideae est fortement soutenue, et Dicranum s. L. (Dicranum, Paraleucobryum, Pseudochorisodontium) est monophylétique et groupe frère de Holomitrium. Onze espèces ont été trouvée monophylétiques ; 6 espèces se sont révélées polyphylétique, mettant en évidence l’existence de 3 espèces cryptiques. L’espèce type D. Scoparium n’est pas monophylétique et croit en Afrique subsaharienne.


  • Résumé

    The phylogeny and taxonomy of Dicranum sensu lato using 243 specimens collected from 26 Dicranum species all over the world, and closely-related genera Paraleucobryum (P. Longifolium, P. Enerve), and Pseudochorisodontium (P. Gymnostomum, P. Hokkinense) was studied using four markers from the three genomes. The relevance of the morphological characters traditionally used in the classifications (flagelliform branches, caducous leaves, gemmae, lack of teeth peristome) and life cycle traits (male dwarfism) was studied in the light of our phylogenetic results. The monophyly of Dicranoideae was strongly supported, and Dicranum s. L. (Dicranum, Paraleucobryum, Pseudochorisodontium) was found to be monophyletic, sister group to genus Holomitrium. Eleven species were found monophyletic, but six polyphyletic species were revealed, leading to the discovery of three cryptic species. The type species D. Scoparium is not monophyletic and was found to occur in Sub-Saharian Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-164 p.)
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2011 -- 11
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.