Analyse géochimique des tufs calcaires en domaine fluviatile ouest européen : reconstitution de variations des paléotempératures et des paléoprécipitations au cours des interglaciaires des stades 11 et 5

par Julie Dabkowski

Thèse de doctorat en Préhistoire (géologie du quaterneire)

Sous la direction de Pierre Antoine et de Nicole Limondin-Lozouet.

Le président du jury était François Sémah.

Le jury était composé de Pierre Antoine, Nicole Limondin-Lozouet, Julian E. Andrews.

Les rapporteurs étaient Dominique Genty, Eric Verrecchia.


  • Résumé

    Cette thèse propose de reconstituer les variations climatiques interglaciaires pléistocènes en contexte fluviatile ouest européen, en développant des marqueurs géochimiques sur les tufs calcaires. L’étude des isotopes stables et des éléments traces de la calcite de tufs pléistocènes montre que ces formations carbonatées sont le support privilégié de reconstitutions des variations de température et de précipitation au cours des interglaciaires. Les premières courbes obtenues à Caours (Somme, SIM 5e), La Celle (Seine-et-Marne, SIM 11) et Condat (Dordogne, SIM 5) ont été comparées avec les informations fournies par la détermination en lame mince d’algues et bactéries à l’origine de la précipitation du tuf et par la malacofaune, ainsi qu’avec d’autres enregistrements continentaux et marins. La synthèse de ces données et de celles du tuf de Saint-Germain-le-Vasson (Normandie) permet aussi la comparaison des conditions climatiques des stades isotopiques 5 et 11 à celles de l’Holocène.

  • Titre traduit

    Geochemical analyses of calcareous tufas from West-European riverine area : reconstructions of palaeotemperature and palaeoprecipitation variations during the MIS 11 and 5 interglacials


  • Résumé

    The thesis aims to reconstruct Pleistocene interglacial climate variations in North-western Europe fluvial area, by development of geochemical proxies on calcareous tufas. Calcite stable isotope and trace element investigations from Pleistocene tufa sequences show that these formations are key-deposits for palaeoenvironmental studies and reconstructions of palaeotemperature and palaeorainfall relative variations during the interglacials. The first curves of climatic variations from Caours (Somme, MIS 5e), La Celle (Seine-et-Marne, MIS 11) and Condat (Dordogne, MIS 5) have been compared to palaeoenvironmental data from the determination in thin section of algae and bacteria precipitating tufa and from malacological assemblages, and to other continental and marine records. Moreover, synthesis of these data and those obtained for the Saint-Germain-le-Vasson tufa allows comparison between climatic conditions prevailing during MIS 5 and 11, and during the first half of the Holocene.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (303-XXXII p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 273-286. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2011 -- 14

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 3650
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.