Conception d'une architecture journalisée tolérante aux fautes pour un processeur à pile de données

par Mohsin Amin

Thèse de doctorat en Systèmes électroniques

Sous la direction de Fabrice Monteiro.

Le président du jury était Luc Hebrard.

Le jury était composé de Ahmed Bouridane, Camille Diou, Fernando Moraes.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous proposons une nouvelle approche pour la conception d'un processeur tolérant aux fautes. Celle-ci répond à plusieurs objectifs dont celui d'obtenir un niveau de protection élevé contre les erreurs transitoires et un compromis raisonnable entre performances temporelles et coût en surface. Le processeur résultant sera utilisé ultérieurement comme élément constitutif d'un système multiprocesseur sur puce (MPSoC) tolérant aux fautes. Les concepts mis en œuvre pour la tolérance aux fautes reposent sur l'emploi de techniques de détection concurrente d'erreurs et de recouvrement par réexécution. Les éléments centraux de la nouvelle architecture sont, un cœur de processeur à pile de données de type MISC (Minimal Instruction Set Computer) capable d'auto-détection d'erreurs, et un mécanisme matériel de journalisation chargé d'empêcher la propagation d'erreurs vers la mémoire centrale (supposée sûre) et de limiter l'impact du mécanisme de recouvrement sur les performances temporelles. L'approche méthodologique mise en œuvre repose sur la modélisation et la simulation selon différents modes et niveaux d'abstraction, le développement d'outils logiciels dédiées, et le prototypage sur des technologies FPGA. Les résultats, obtenus sans recherche d'optimisation poussée, montrent clairement la pertinence de l'approche proposée, en offrant un bon compromis entre protection et performances. En effet, comme le montrent les multiples campagnes d'injection d'erreurs, le niveau de tolérance au fautes est élevé avec 100% des erreurs simples détectées et recouvrées et environ 60% et 78% des erreurs doubles et triples. Le taux recouvrement reste raisonnable pour des erreurs à multiplicité plus élevée, étant encore de 36% pour des erreurs de multiplicité 8

  • Titre traduit

    Design of a fault-tolerant journalized architecture for a stack processor


  • Résumé

    In this thesis, we propose a new approach to designing a fault tolerant processor. The methodology is addressing several goals including high level of protection against transient faults along with reasonable performance and area overhead trade-offs. The resulting fault-tolerant processor will be used as a building block in a fault tolerant MPSoC (Multi-Processor System-on-Chip) architecture. The concepts being used to achieve fault tolerance are based on concurrent detection and rollback error recovery techniques. The core elements in this architecture are a stack processor core from the MISC (Minimal Instruction Set Computer) class and a hardware journal in charge of preventing error propagation to the main memory (supposedly dependable) and limiting the impact of the rollback mechanism on time performance. The design methodology relies on modeling at different abstraction levels and simulating modes, developing dedicated software tools, and prototyping on FPGA technology. The results, obtained without seeking a thorough optimization, show clearly the relevance of the proposed approach, offering a good compromise in terms of protection and performance. Indeed, fault tolerance, as revealed by several error injection campaigns, prove to be high with 100% of errors being detected and recovered for single bit error patterns, and about 60% and 78% for double and triple bit error patterns, respectively. Furthermore, recovery rate is still acceptable for larger error patterns, with yet a recovery rate of 36%on 8 bit error patterns


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.