Les Heu, une famille patricienne de Metz au Moyen-Age (XIVe-XVIe siècle)

par Pierre-Marie Mercier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Mireille Chazan.

Le président du jury était Michèle Gaillard.

Le jury était composé de Anne Adrian, Isabelle Guyot-Bachy, Frédérique Lachaud, Michel Margue.


  • Résumé

    L’étude proposée ici sur la famille de Heu est composée de trois parties. La première est une reconstitution de la famille de Heu, génération après génération, depuis leurs arrivé à Metz (vers 1230) jusqu’au XVIe siècle, soit sur près de trois siècles. La seconde partie aborde le volet économique de la thèse. Elle reconstitue le patrimoine foncier des Heu. Elle met en évidence les mécanismes qui sous-tendent la constitution de ce patrimoine. Les chapitres qui composent cette partie montrent comment le système de l’engagère permet le transfert des biens fonciers détenus par une petite noblesse acculée par les difficultés vers les financiers messins. Enfin, la troisième partie du mémoire porte sur l’implication des Heu dans la société messine. Plus particulièrement, cette section tend à montrer de façon concrète et argumentée comment une famille « étrangère » parvient en l’espace de deux générations à devenir une des plus importantes familles messines et à prendre rang au sein du patriciat urbain. Cette thèse met en évidence les grands traits de l’histoire des Heu : cette famille d’hommes nouveaux est devenue dans la première moitié du XVIe siècle les plus riches propriétaires fonciers de Metz ; leur fortune se maintient jusqu’au XVIe siècle ; enfin, ils accèdent par mariages au milieu du patriciat noble. En revanche, ils ne semblent pas qu’ils aient joué un rôle de premier plan parmi les dirigeants de la cité jusqu’au XVIe siècle. Ils se sont peu intéressés à la vie ecclésiastique, sauf dans la première moitié du XVIe siècle, où la famille opère un renversement complet dans sa participation à la vie publique et religieuse

  • Titre traduit

    Heu, a family patrician of Metz in the Middle Ages (XIVe-XVIe century)


  • Résumé

    The study proposed on the family of Heu consists of three parts. The first one is a reconstruction of the family of Heu generation after generation since their arrived in Metz until XVIth century, is on about three centuries. The second part reconstitutes not only the land heritage of Heu but it also brings to light the mechanisms which underlie the constitution of these heritages. The chapters which compose this economic part, show how the system of the “engagère” allows the transfer of the real estates held/detained by a minor nobility forced by the difficulties towards the financiers of Metz. Finally, the third part of the report concerns the implication of Heu in the society. More particularly, this section aims at showing in a concrete and argued way how a family “foreigner” reaches, within two generations, to become some of the most important families of Metz and to take a rank among the urban patriciat. This thesis brings to light the big features of the history of Heu: a family of new men becomes in the first half of the XVIth century the richest property owners of Metz, a fortune which remains until XVIth century; they reach by marriages in the middle of the noble patriciat. But they do not seem to play a leading role among the leaders of the city until XVIth century and are little interested in the ecclesiastical life safe in the first half of the XVIth century when the family operates a complete reversal in its participation in the public and religious life


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.