Représentations croisées des immigrés turcs et des populations des pays d'accueil en Allemagne et en France : réflexions sur la cohabitation culturelle entre la Turquie et l'Europe

par Elif Ayse (Pirim)

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Arnaud Mercier.

Le président du jury était Vincent Meyer.

Le jury était composé de Eric Dacheux, Ferhat Kentel.


  • Résumé

    Cette thèse consiste a étudier de quelle manière les migrants turcs en Allemagne et en France et les populations des pays d’accueil essaient de se comprendre les uns les autres et dans quelle mesure ils contribuent directement ou indirectement a l’amélioration de leurs relations interculturelles. Elle a pour but d’éclaircir les raisons essentielles de ce qui est présente souvent comme un conflit culturel entre les deux parties et qui se retrouve dans les discours politiques sur le refus d’adhésion de la Turquie dans l’UE. Ainsi, ce travail de recherche essaie non seulement de mettre en évidence les difficultés des migrants turcs a s’adapter culturellement aux pays d’accueil mais aussi de comprendre les motifs des conflits culturels. le principal objectif est d’analyser d’un côté les images des migrants turcs produites en Allemagne et en France par les allemands et les français et de l’autre cote les représentations que les turcs portent envers les français et les allemands afin de questionner les notions d’identité et de cohabitation culturelle.Ll’intention primaire de cette étude est de faire apparaitre les perceptions réciproques et les stéréotypes culturels alterisant les turcs et la Turquie qui circulent dans les médias ou dans les discours ordinaires. elle apporte une approche sociologique qui permet de travailler sur les concepts de multiculturalisme, d’identité culturelle, de relations interculturelles et de stéréotypes dans une optique large et générale, tout en cherchant a comprendre les conditions a réunir pour favoriser une véritable communication et intercompréhension entre des groupes issus de cultures différentes mais cohabitant sur les mêmes territoires

  • Titre traduit

    Cross cultural representations of turkish immigrants and the populations of host countries in Germany and France : reflections on cultural cohabitation between turkey and europe


  • Résumé

    This thesis is a study of the cross-cultural representation of turkish immigrants residing in Germany and France on the one hand, and the populations of the host societies on the other hand. It is a depiction that measures how these groups contribute, directly or indirectly, to the development of their cultural relationships and underpins the understanding of intercultural relations in these countries. this thesis also aims to identify yet question the rationale behind conflicting cultural views that have led to the refusal of turkey’s proposed eu membership. at the same time, the study identifies what is perceived accepted and politically correct culture in host countries as publicised in the media and the implications for turkish migrants. This study is important not only because it addresses the difficulties faced by turkish migrants in europe in their quest to culturally adapt to their host country’s community requirements, but also because it questions the motives behind cultural conflicts. the main reasoning of this study is to reveal reciprocal perceptions, media assumptions and cultural stereotyping, and to bring a sociological approach to the issue using such concepts as multiculturalism, identity, and intercultural relations as they impact communications between groups with different cultural backgrounds but living in cohabitation within the same territory

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (511 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 467-495

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.