Conséquences des violences conjugales sur la santé psychologique des victimes, prise en charge par la thérapie EMDR

par Alicia Schmitt

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Cyril Tarquinio.

Le président du jury était Alain Somat.

Le jury était composé de Martine Bouvard, Claude de Tychey, Zoï Kapoula, Bruno Quintard.


  • Résumé

    Les violences conjugales représentent un problème de santé public majeur. En 2011, en France, tous les 2,5 jours, une femme meurt sous les coups de son compagnon. Les violences conjugales résultent de la conjonction de facteurs individuels, conjugaux, sociaux mais également culturels, qui seront détaillés dans cette recherche qui présentera également l’état de l’art concernant les conséquences de ces violences, leurs possibilités de prise en charge et la thérapie EMDR. Quatre études ont été menées dans cette recherche. La première porte sur les conséquences des violences conjugales auprès d’un public de femmes bénéficiant d’un accompagnement social. Il s’agissait d’apporter une contribution aux résultats déjà observés dans la littérature. La seconde étude porte sur la prise en charge de 5 femmes ayant vécu un évènement traumatique en couple et s’étant séparées de leur agresseur. La thérapie EMDR donne des résultats véritablement encourageants, ce qui nous amène à la tester auprès d’un public plus lourdement traumatisé, ayant vécu des violences conjugales d’intensité et de nature variable, durant de nombreuses années (étude 3). Les résultats de l’étude 3 mettent en évidence l’importance de l’adaptation de l’outil thérapeutique à la problématique de la victime et les limites de l’utilisation de l’EMDR auprès de certains types de publics, dont les victimes de violences conjugales. Une analyse de contenu des séances EMDR nous a permis d’affiner nos analyses grâce à une vignette clinique présentée dans l’étude 4. De plus, des personnes n’ayant pas pu être intégrées dans le protocole expérimental ont malgré tout été suivies, ce qui permet une réflexion autour de l’adéquation de la méthode thérapeutique et du cadre expérimental à la victime grâce à une étude de cas, également présentée dans l’étude 4. Toutes ces observations permettront l’émergence de suggestions concernant la prise en charge des victimes de violences conjugales

  • Titre traduit

    Consequences of intimate violence on the psychological health of victims, taking care by EMDR therapy


  • Résumé

    Domestic violence represents a major problem for public health. In France, every 2,5 days, a woman dies by the hands of her partner. Domestic violence is the result of the conjunction of individual, domestic, social and also cultural factors to be detailed in this research that will also present the state of art, regarding the consequences of this violence, its means of management and EMDR therapy. Four studies were led in this research. The first one is about the consequences of domestic violence for a group of women benefiting from social support. The idea was to bring a contribution to the results already observed in literature. The second study is about the caretaking of five women who experienced a traumatic event during their couple life, and then split up with their molester. EMDR therapy gives really encouraging results, and it led us to test it with a public more heavily traumatized, who lived intensity and variable violence during many years (study 3). The results of the third study highlight the importance of the adaptation of the therapeutic tools to the problematic of the victim, and the limits of the use of EMDR with some public, included the victims of domestic violence. An analysis of the EMDR sessions content allowed us to refine our analyses thanks to a clinical “vignette” showed in study 4. Moreover, people that could not be included in the experimental protocol were all the same followed up, allowing a reflection around the appropriateness of the therapeutic method and of the experimental frame to the victim thanks to a case study, also presented in study 4. All these observations will allow the emergence of suggestions concerning the caretaking of the domestic violence victims

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.