Usages et pratiques socio-(re)éducommunicationnels pour les personnes handicapées mentales : outils informatiques et média Internet

par Audrey Bonjour

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Vincent Meyer.

Le président du jury était Françoise Bernard.

Le jury était composé de Pierre Moeglin, Françoise Paquien-Séguy, Sylvie Thiéblemont-Dollet, Jean-Yves Trépos.


  • Résumé

    L’utilisation croissante de l’informatique et de l’Internet ne cesse de se démentir. Si des études d’usage(s) se multiplient en France, elles sont très inégales selon les publics. Notre recherche interroge les usages et les pratiques d’interventions spécialisées avec les outils informatiques et le média Internet pour des personnes handicapées mentales en institution. Pour ce faire, nous déployons une méthodologie mixte combinant une enquête par questionnaires, des entretiens et des observations in situ. Avant de traiter de la problématique transversale des usages et pratiques, nous menons une méta-réflexion sur le "comment faire" de la recherche sur et pour le handicap mental. Notre description des usages apporte un éclairage sur les logiques organisationnelles, sociales et économiques (offre commerciale et industrielle). Elle nous amène à reconsidérer ces usages et pratiques à l’aune de leur hybridité. Marqués par un brouillage disciplinaire, nous les (re)qualifions de socio-(ré)éducommunicationnels pour rendre compte d’une tension entre interventions sociales, rééducatives, éducatives et communicationnelles. Des logiques d’usages, émerge aussi la question de la "médiatisation des instances de médiation" selon un processus de construction et de changement des pratiques (actualisation, régularité et cristallisation). In fine, ces outils et/ou médias condensent des tensions tout en révélant des enjeux : transformation des formes organisationnelles du "milieu clos" à l’ "auto-éco-organisation", "mutation des postures, compétences et légitimités professionnelles" ainsi qu’amélioration des situations de vie des personnes handicapées (énovation et "processus de personnalisation")

  • Titre traduit

    Socio-(re)educommunicational manners and practices for mentally deficient persons : data processing tools and Internet media


  • Résumé

    The increasing use of computers and the Internet does not stop contradicting itself. If practical studies multiply in France, they are very uneven according to the public. Our research questions the manners and the practices of interventions in connection with data processing tools and the Internet media and conceived for mentally deficient persons. Therefore, we adopted a mixed methodology combining a survey through questionnaires, interviews and observations in situ. Before dealing with the transverse problem of manners and practices, we lead a large brainstorming on how to conduct the research on and for the mental handicap. Our description of the manners highlights the organizational, social and economic logics (commercial and industrial offer). It brings us to reconsider these manners and practices in the alder of their hybridity. Marked by a disciplinary jamming, we (re)qualify them of socio-(re)educommunicational to report a tension between interventions qualified as social, re-educational, educational and communicational. These results order us to question the mediatization of the mediation authorities according to a process of construction and modification of current practices (updating, regularity and crystallization). In fine, these tools and\or media condense tensions while revealing stakes: transformation of the organizational forms of the closed environment in the auto-eco-organization, the mutation of the postures, the skills and the professional legitimacies as well as improvement of the situations of life of the disabled persons (énovation and personalization process)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (713, 890 p.)
  • Annexes : Index. Bibliogr. p. 669-701 (vol. 1)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.