Effets de l’incertitude sur l’ouverture des firmes familiales. Une analyse à travers la perception des différentes dimensions de l’incertitude par les dirigeants

par Bruno Richard Razananirina

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Fabrice Roth.

Soutenue le 21-12-2011

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) .

Le jury était composé de Paul-Jacques Lehmann.

Les rapporteurs étaient Éric Milliot, Jacques Liouville.


  • Résumé

    La présente thèse rentre dans le cadre de la gouvernance des entreprises familiales malgaches. Il s’agit d’identifier, dans le cadre malgache, les relations entre l’incertitude et le degré d’ouverture des entreprises familiales. Nous avons procédé à l’analyse des cartes cognitives idiosyncratiques de cinq dirigeants-propriétaires d’entreprises familiales.Les résultats révèlent que la prise en compte des différentes dimensions de l’incertitude en tant qu’attribut des transactions, apporte une meilleure compréhension du degré d’ouverture de ces firmes en tant que mode de gouvernance. Par ailleurs, des variables exogènes qui relèvent de l’Institution influencent le choix des modes de gouvernance. De plus, le profil de l’entrepreneur ainsi que les caractéristiques de l’entreprise ont montré leurs capacités explicatives dans la détermination des limites de la firme.En somme, le travail a débouché sur un modèle intégré de la gouvernance sur une base cognitive. Ce modèle prend en compte la perception des attributs des transactions, les institutions mises en place pour encadrer ces transactions, tout ceci dans un contexte bien déterminé.

  • Titre traduit

    Effects of uncertainty on family business’ openness : An analysis through the directors’ perception of the dimensions of uncertainty


  • Résumé

    This thesis is part of the global issue of malagasy family business’ governance. Our goal is to identify, in the malagasy context, the relationship between uncertainty and the degree of openness of those companies. We proceed through the analysis of the idiosyncratic cognitive cards of five owner-directors of family owned companies.The results show that by taking into account the different dimensions of uncertainty as an attribute of the transactions, bring a better understanding of the degree of openness as a choice of governance. Moreover, exogenous variable, part of Institution, influence the governance model. In addition of that, the entrepreneurs’ profile or the characteristics of the companies have shown their explaining abilities while determining the firms’ limits.In summ, we arrive to an integrated model of governance in a cognitive basis. This model consider the attributes of transaction, the institution and the particular context of the study.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.