L'efficacité des outils de rapprochement dans les espaces francophone et européen

par Aurore Sudre

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Christian Philip.

Soutenue le 05-12-2011

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était Guy Lavorel.

Le jury était composé de Joëlle Le Morzellec, Albert Lourde.

Les rapporteurs étaient Joëlle Le Morzellec, Albert Lourde.


  • Résumé

    Les espaces européen et francophone, qui se recoupent partiellement, sont marqués par la diversité culturelle de leurs peuples. Pourtant ces derniers se sentent éloignés de l’Europe technocratique et de la Francophonie à la fois méconnue et réduite aux colloques et aux cocktails. L’Union européenne (UE) a instauré une citoyenneté européenne et un certain sentiment d’être européen coexiste avec les identités multiples forgées par le processus de la mondialisation actuelle. Pour sa part, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), qui n’est pas une organisation d’intégration régionale, n’a pas pu instituer un tel instrument et la question de l’identité francophone se pose toujours avec autant d’acuité. Portées par la solidarité dans une perspective de paix durable, ces deux organisations internationales ont mis en place des outils de rapprochement dans les domaines de l’éducation, de la culture et des médias auxquels les nouvelles technologies de l’information et de la communication apportent un concours appréciable

  • Titre traduit

    The efficiency of rapprochement tools in the European and the Francophone spaces


  • Résumé

    The European and the Francophone spaces, which partly intersect, are marked with the cultural diversity of their people. Nonetheless these last ones feel far from technocratic Europe and Francophonie which is both unknown and reduced to colloquia and cocktail parties. The European Union (EU) has established a European citizenship and a certain feeling of being European coexists with the many identities made by the process of the current globalization. For its part, the International Organization of Francophonie (IOF), which is not a regional integration organization, could not institute such an instrument and the Francophone identity is still at issue. Leaded by solidarity in a prospect of a long-lasting peace, these two international organizations have created tools of rapprochement in the fields of education, culture and media with the useful support of new information and communication technologies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?