Islam et sécurité humaine. Contribution à l’étude des confréries musulmanes au Sénégal

par Aliou Seye

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de David Cumin.

Soutenue le 15-12-2011

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était Jean-Paul Joubert.

Les rapporteurs étaient Dominique Bangoura, Babacar Gueye.


  • Résumé

    Cette recherche est envisagée pour observer la place de l’Islam confrérique dans la sphère publique et dans la vie politique, économique et sociale au Sénégal, avec un accent particulier sur la notion de sécurité humaine. Notre ambition est d’intégrer une réflexion la plus large possible sur les différentes situations contrastées que connaît l’Islam confrérique dans ce pays de 12 millions d’habitants avec plus de 90% de musulmans. L’accent consiste à interroger ce qu’on a appelé « l’exceptionnalisme sénégalais » avec une tradition démocratique relativement ancienne et solide. Cette étude a comme objet général d’explorer la sécurité que posent l’organisation et le fonctionnement des confréries religieuses sénégalaises. Elle s’appuie sur la mise en comparaison des deux principales confréries – Mouride et Tidjane – qui sont d’obédience sunnite. Elle intègre un angle d’approche tenant compte de la diversité et de la particularité des contextes socioculturels, politiques, économiques et religieux dans l’ordre international marqué par des menaces incessantes sur la sécurité. Cette mise en perspective de dynamiques culturelles singulières favorise la compréhension de logiques comportementales attribuant du sens à des démarches de sécurité des « fidèles » auprès des Marabouts et des confréries. Il s’agit aussi d’évaluer les nouvelles manifestations religieuses et leurs conséquences en termes individuels et collectifs sur la République, la démocratie, la laïcité et la sécurité de la nation sénégalaise.


  • Résumé

    This research is intended to observe the place of brotherhood of Islam in the public sphere and the political, economic and social Senegal, with particular emphasis on the concept of human security. Our goal is to integrate thinking about the broadest possible contrasting the different situations facing brotherhood of Islam in this country of 12 million people with over 90% Muslim. The focus is to examine the so-called "Senegalese exceptionalism" with a relatively old democratic tradition and strong. This study explored as general purpose security posed by the organization and functioning of religious brotherhoods in Senegal. It relies on setting comparison of the two major guilds - and Mouride Tidjane - who are Sunni. It includes an angle of approach taking into account the diversity and unique socio-cultural contexts, political, economic and religious in the international order marked by constant threats to security. This perspective of cultural dynamics unique promotes understanding of behavioral logic of assigning meaning to approaches to security "faithful" to the Marabouts and fraternities. It is also evaluating new religious events and their consequences for individuals and groups on the Republic, democracy, secularism and security of the Senegalese nation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.