De la gouvernance et du développement de la république du Bénin en vue de la Concorde (1960-2010) : échecs, enjeux et perspectives

par Alohoutadé Alexandre Gbechoevi

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Jean-Paul Joubert et de Svebor André Dizdarevic.

Soutenue le 05-12-2011

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) .

Le président du jury était David Cumin.

Le jury était composé de Jean-Paul Joubert, Svebor André Dizdarevic, David Cumin, Edmond Jouve, Fouad Nohra.

Les rapporteurs étaient Edmond Jouve, Fouad Nohra.


  • Résumé

    La thématique de la gouvernance et du développement en vue de la concorde en République du Bénin (1960-2010) nous permet de comprendre que les échecs à l’union ou à l’unité en République du Bénin sont déjà des entorses à l’unification. Les Béninois n’ont jamais réussi à être sincères les uns vis à vis des autres. Les jeux de trahison qui ont existé entre eux depuis les temps royaux où les affres de guerres ont marqué négativement toutes les parties belligérantes ont perduré jusqu’aux temps modernes. Et, c’est l’absence de ce pardon réciproque pour une sincère réconciliation qui occasionne les crocs en jambes à la gouvernance concertée et concordante dans notre pays. Cette situation est source d’instabilité politique et sociale. Elle a développé des comportements tribalistes et ethniques qui se mutent en individualisme outré chez les concitoyens quoiqu’en soient les types de régimes politiques que nous engrangeons. Or, aucune économie ne peut être prospère si elle ne tient contre du vrai sens de l’équité. C’est ce qui occasionne le sous- développement de la République du Bénin. Les théories classiques de l’économie (« croissance d’abord, redistribution ensuite » de Lewis) échouent dans notre cas. Celles dites extrémistes (« redistribution d’abord, croissance ensuite ») échouent de même que celles relevant des modèles réformistes (« redistribution et distribution ou satisfaction des besoins humains essentiels »). Il faut donc décrire des perspectives d’amélioration de la qualité des ressources humaines, de l’économie, de la forme de gouvernance … en vue de la concorde pour l’échéance présidentielle de 2011-2016 et des suites possibles de gouvernance en République du Bénin.

  • Titre traduit

    Governance and development of the Republic of Benin for the concorde (1960-2010) : chess, problems and prospects


  • Résumé

    The theme of governance and development for harmony in the Republic of Benin (1960-2010) allows us to understand that failures to the union or unit in Benin are already sprains to the unification. The Beninese has never managed to be sincere towards each other. The games of betrayal that existed between them since the days when the horrors of royal wars marked negatively all the warring parties have survived to modern times. And is the lack of mutual forgiveness for a sincere reconciliation which causes the tripped governance concerted and consistent in our country. This is a source of political and social instability. She developed behaviors that are tribal and ethnic mutate into excessive individualism among citizens albeit are the types of political regimes that we have achieved. However, no economy can prosper if it is against the true sense of fairness. This causes the underdevelopment of the Republic of Benin. The classical theories of economics ("growth first, then redistribution" of Lewis) fail. These so-called extremists ("Redistribution first, then growth") fail as well as those covered by the models reformist ("distribution and redistribution or satisfaction of basic human needs ").We must therefore describe the prospects for improving the quality of human resources, economics, form of governance ... for harmony for the presidential term 2011-2016 and possible consequences of governance in the Republic of Benin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.