Gouvernance des projets innovants et action du "middle-manager" dans les grands groupes : le cas du projet de télévision par ADSL au sein d'un grand groupe audiovisuel français.

par Eric Cremer

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Fabrice Roth.

Soutenue le 23-09-2011

à Lyon 3 , dans le cadre de École doctorale Sciences économiques et gestion (Lyon) .

Le président du jury était Frank Bournois.

Les rapporteurs étaient Dominique Jolly, Ludovic François.


  • Résumé

    La thèse s’intéresse à la gouvernance des projets innovants dans les grands groupes, notamment à l’action des middle managers intrapreneurs (MMI) auprès des dirigeants afin de promouvoir des innovations de rupture et de faire évoluer leur position au sein du groupe. La littérature met en évidence les limites de la gouvernance classique et l’intérêt d’une approche cognitive. La thèse propose ainsi un cadre dynamique, identifiant le poids respectif des aspects cognitifs et disciplinaires au cours de l’évolution du projet. Elle se focalise sur la dynamique centre/périphérie du pouvoir et la stratégie du MMI. Trois phases de développement (émergence, transformation et diffusion) sont identifiées, permettant de caractériser à chaque étape les logiques des acteurs, compte tenu de l’importance relative des attributs de pouvoir, d’urgence et de légitimité. Quatre ensembles de propositions, s’appuyant sur la théorie des parties prenantes, sont avancées : sur l’évolution des connaissances, du mode de contrôle, du mode d’échanges et des attributs possédés par le MMI au cours du projet. Elles sont confrontées à l’étude d'un cas d'innovation de rupture au sein d’un grand groupe français. Celui-ci est un succès de marché mais le groupe n'en retire qu'un bénéfice limité en raison de choix stratégiques divergents par rapport aux recommandations des porteurs du projet, exprimant la persistance d’une dissonance cognitive entre les dirigeants et les MMI. Le cas illustre ainsi le poids dominant de l’attribut pouvoir-hiérarchie au détriment de la connaissance, de même que la limite de certaines pratiques managériales (stratégies d’alliances…). En conclusion, la thèse avance qu’il s’agit de causes possibles de la difficulté des grands groupes à créer les ruptures.

  • Titre traduit

    Governance of innovative projects and action of middle managers inside large companies : the television over ADSL case within a French leading audio-visual group


  • Résumé

    The thesis deals with the governance of innovative projects inside large organizations, in particular with the action of Intrapreneur Middle Managers (IMM) with the top executives in order to promote a disruptive innovation and make evolve their own status within the Group. The literature analysis highlights the limits of the standard governance approach and the benefit from a cognitive approach. With this logical, the thesis proposes a dynamic framework, identifying the respective weights of cognitive and disciplinary sides during the project development. It focuses on the centre/periphery of power and the IMM strategy. Three phases of development are identified (emergence, transformation, spreading), allowing specifying at each step the players intents, considering the relative influence of power, emergency and legitimacy attributes. Four sets of proposals, leaning on the stakeholders’ theory, are proposed: on knowledge development, control mode, exchange mode and attributes owned by the IMM during the project. They are tested though a disruptive innovation case within a large French corporation. This project appears to be a market breakthrough but a limited success for the Group because of strategic decisions different from the project owners recommendations. It expresses the remaining of a cognitive dissonance between the top executives and the IMM. The case illustrates the dominant weight of the power-hierarchy attribute to the detriment of knowledge, as well as the limits of some managerial practices (alliances strategy…). In conclusion, the thesis suggests that they are possible causes of the large group’s difficulties to create disruptions on the market.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?