Le rôle de la police civile des Nations Unies dans les opérations de maintien de la paix

par Mustafa Kandemir

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Claude Journès.

Le président du jury était Lahouari Addi.

Le jury était composé de Jean-Louis Loubet del Bayle.

Les rapporteurs étaient Jean-Jacques Gleizal.


  • Résumé

    En partant de l’hypothèse selon laquelle les objectifs et intérêts des acteurs d’un domaine spécifique influencent un dispositif structuré, cette étude recherche comment les macro et micro acteurs jouent sur le rôle et succès des Nations Unies qui constitue une organisation fortement organisé ; ces acteurs vont des personnels onusiens sur le terrain jusqu’aux Etats ou groupes d’Etats. La recherche se concentre sur les fonctions politiques de restructuration du secteur de la sécurité dans les milieux de post-conflit.L’étude descriptive et théorique des concepts communs aux acteurs des Opérations de Paix des Nations Unies cherche à vérifier le postulat qu’il est vécu une métamorphose en ce qui concerne les nouvelles interventions dans le domaine. Par une tentative d’interprétation globale, le travail évalue comment la composante de Police Civile, devenue une partie intégrante des Missions de Paix des Nations Unies, reflète cette prétendue évolution du système onusien. Pour cela, il a fallut se pencher sur la genèse, le rôle, l’organisation et le fonctionnement de la Police Civile de l’ONU. Le travail examine également si cet apparent changement du système onusien est à l'origine de réorientations des politiques policières au sein de l’Organisation. Le volet empirique de cette étude démontre historiquement et comparativement que les relations de pouvoirs entre acteurs de tous niveaux orientent et affectent la mise en application des réformes des polices locales.

  • Titre traduit

    The role of the United Nations civilian police in the peacekeeping operations


  • Résumé

    On the basis of the hypothesis according to which the objectives and interests of the actors of a specific field influence a structured system, this study seeks how the macro and micro actors affect the role and success of the United Nations which constitutes a strongly organized organization; these actors go from the United Nations personnel on the ground until the States or groups of States. The research concentrates on the political function of reorganization of the security sector in the post-conflict areas. The descriptive and theoretical study of the concepts which are common to the actors of the Peace Operations of the United Nations seeks to check the postulate that it is lived a metamorphosis regarding the new interventions in this field. By an attempt of total interpretation, the work evaluates how the how the Civilian Police component -which has become an integral part of Peace Operations-, reflects this alleged evolution of the overall system. For that, it was necessary to consider the genesis, role, organization and operation of the Civilian Police force of UN. Work also examines if this apparent change of the UN system is due to the reorientations of the police policies within the Organization. The empirical aspect of this study shows historically and comparatively that the power relations between actors at any levels direct and affect the implementation of the local police reforms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.