La réadaptation à base communautaire - gouvernance et évaluation

par Hamid El messnaoui

Thèse de doctorat en Sociologie et anthropologie

Sous la direction de Henri Lasserre.

Soutenue le 30-09-2011

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Centre de Recherche et d'Etudes Anthropologiques (laboratoire) .

Le président du jury était Gilles Herreros.

Le jury était composé de Alain Blanc, Abdelhafid Hammouche.

Les rapporteurs étaient Alain Blanc, Abdelhafid Hammouche.


  • Résumé

    La notion de Réadaptation à Base Communautaire (RBC), promue par l'OMS, a pour objectif de favoriser l'intégration des personnes en situation de handicap. Cette stratégie est née du constat de la nécessité de conjuguer les efforts des différents acteurs (les personnes handicapées et leurs familles, la communauté, les services sociaux, les services de santé, d'éducation et de formation) pour assurer la réussite et la pérennité des actions. Développé dans les pays en voie de développement, le concept de Réadaptation à Base Communautaire s'applique également aux pays industrialisés, où il est souvent appelé "désinstitutionalisation". La diversité des contextes, tant géographique, économique, politique que culturelle, nécessite une adaptation des modes de gouvernance et des actions. Cette adaptation résulte d'une évaluation poussée, qu'il s'agisse de l'évaluation ex ante, ou des évaluations en cours de programme ou de l’évaluation ex post.Cette thèse présente des outils d'évaluation et des modes de gouvernance adaptés aux programmes RBC. Elle présente également une étude sur la pertinence et les limites de ce concept.Alors est-ce que la RBC est une stratégie pertinente et efficiente, facilement adaptable à tous les contextes ? Quelles en sont les limites ? La présente recherche tentera d'apporter des réponses à ces questions à travers l'étude de trois contextes différents : la France, le Maroc, et le Cameroun

  • Titre traduit

    The community based rehabilitation – governance and évaluation


  • Résumé

    The notion of Community Based Rehabilitation (CBR), promoted by the World Health Organisation (WHO), has as its main objective the integration of individuals living with a disability. This strategy arose from an acknowledgment of the necessity of pooling the efforts of people involved (people with disabilities and their families, the community, social services, health services, educational and training services) to ensure the success and sustainability of the actions undertaken.Developed in emerging countries, the concept of Community Based Rehabilitation also applies to industrialized countries, where it is often called "de-institutionalisation". The diversity of contexts, including geographical, economical, political as well as cultural, requires the adaptation of governance models and actions. This adaptation is carried out following a thorough evaluation and the evaluation may be ex ante, ongoing or ex post. This thesis presents evaluation tools and governance models adapted to the CBR. It also presents a study on the relevance and limits of this concept.So, is the CBR a relevant and efficient strategy, easily adaptable to every context? What are its limits?The present research will attempt to provide answers to these questions through the study of three different geographical contexts: France, Morocco and Cameroon

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.