Construction de l’espace dyadique primaire : De la ritualité périnatale à une sémiologie des psychopathologies précoces

par Joëlle Rochette-Guglielmi (Guglielmi)

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de René Roussillon.

Le président du jury était Anne Brun.

Le jury était composé de Sylvain Missonnier, Jacques Dayan, Bernard Golse.

Les rapporteurs étaient Sylvain Missonnier, Jacques Dayan.


  • Résumé

    Le post-partum immédiat recèle les fondamentaux de la situation anthropologique, tant pour le bébé que pour la mère et le père et pour le socius. La première matrice de la vie psychique subordonnée à « l’espace dyadique fondamental » procède de la complexe alchimie entre la tessiture de l’investissement maternel et le tempérament et les capacités de régulation du bébé, sans négliger la structure en abyme qui encadre le maternage. A partir d’une clinique étendue dans le champ de la périnatalité cette recherche s’intéresse avec une double méthodologie qualitative clinique (Chapitre 1) et quantitative « outillée » (Chapitre 2 et 3), à la construction d’un espace dyadique, indispensable à la croissance du bébé et à l’investissement maternel, aux vicissitudes de cette construction, à la fonction régulatrice des rituels (relayés par les dispositifs de soins périnataux actuels) qui offrent une scansion au travail de l’enfantement. La communication dyadique entre mère est bébé, dont nous repérons le point d’orgue précoce vers deux mois avec les premières protoconversations, est étudié comme une co-génése transmodale et asymétrique complexe, tant par la psychanalyse que par la théorie de l’attachement, l’approche développementale et les neurosciences. Cet espace unique et original, renouvelé à chaque nouvelle naissance se trame à partir des « les formants de l’investissement maternel », constituée par les vecteurs de la vie psychique et leur combinatoire qui fournissent l’économie nécessaire à la situation maternante. A partir des trois grands courants de pensée conceptuelle et de traitement thérapeutique des troubles du lien précoce nous recensons le formant « en transformation » celui de « la transmission » le formant « en séduction ». Ces avancées théorico-cliniques ont un triple objectif, construire une lecture nouvelle de l’intersubjectivité primaire, de l’édification de la conscience de soi chez le bébé, des mécanisme normaux et pathologiques des identifications et de l’empathie, soutenir le principe des soins, l’édification d’une sémiologie dyadique de la psychopathologie précoce et ouvrir sur un modèle incluant la dimension du précoce et de ses formes de symbolisation dans les cures d’adultes et la prise en charge institutionnelle des populations précaires ou limites.

  • Titre traduit

    Construction of the dyadic space : From the perinatal ritual to a semiology of early psychopathologies


  • Résumé

    The immediate postpartum period contains the basics of the anthropological situation, for the baby as well as for the mother and the father and the socius. Psychic life first matrix subject to “the basic dyadic space” comes from the complex alchemy between the range of maternal investment and disposition and the baby’s original control abilities, without ignoring the play within a play which surrounds mothering. From an extended study in the perinatal field, this research takes an interest, with a double methodology of qualitative study (chapter 1) and quantitative “equipped” one (chapter 2 and 3), in the construction of a dyadic space, essential for the baby’s development and for the maternal investment, to this construction ups and downs, for regulatory functions of these rituals (relayed by current perinatal cares) which gives a scansion to childbirth work. Dyadic communication between mother and baby, with a climax around two months old with the first protoconversations, is studied as an asymmetrical transmodal complex co-genesis by both psychoanalysis and attachment theory, by developmental approaches and neurosciences. This unique and original space, which is renewed after every birth, is woven from “the forming of maternal investment” composed from psychic life vectors and their combination which provides enough energy for the mothering situation. From the three major schools of conceptual thoughts and from therapeutic treatments of early relationship disorder, we identify the forming “in transformation”, the “transmission” one and the forming “in seduction”. These breakthroughs have a triple purpose: to built a new reading of primary intersubjectivity, the building of baby’s self-awareness, normal and pathological mechanism of identification and empathy, to support the principle of cares and the edification of a dyadic semiology of the early psychopathology and to lead to a model that will include the aspect of the “early” and its symbolism form in adult therapy and the institutional support of fragile or borderline population.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.