Les identités politiques et religieuses libanaises : Expression et censure des représentations

par Rita Sayah

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Bernard Lamizet.

Le président du jury était Patrick-Yves Badillo.

Le jury était composé de Najib Mansour Zakka.

Les rapporteurs étaient Najib Mansour Zakka.


  • Résumé

    Au Liban, les identités politiques jouent un rôle important et sont souvent liées aux identités religieuses. Le pays a été le lieu d’un brassage d’une multitude de civilisations et de cultures, et est aussi un espace de tensions politiques et religieuses. D’un point de vue méthodologique, cette thèse se fonde sur la lecture et l’analyse de la presse et des médias, de la littérature d’autres expressions artistiques. Dans une première partie, la thèse se concentre sur le cadre et la problématique de la thèse. On présente les différents partis politiques libanais, leurs idéologies, leur relation au pouvoir et leur histoire, en particulier à la suite des accords de Taëf (1989). Les institutions politiques et les pratiques politiques libanaises, ainsi que les formes d’engagement, sont aussi étudiées. De même, dans cette partie, la thèse étudie le rôle politique important des grandes familles libanaises, et elle s’attache au charisme des acteurs politiques libanais. La deuxième partie concerne le lien entre les identités politiques et les identités religieuses dans l’espace public libanais. Elle étudie les rapports entre la religion et la politique au Liban, ainsi que les implications religieuses des guerres. Enfin, cette partie analyse la répartition géographique de l’ancrage des identités religieuses et politiques dans le pays. Dans un troisième temps, la thèse fait porter l’analyse sur les expressions des identités politiques. Elle propose une approche de la représentation des identités politiques dans les médias, dans la fiction (cinéma, littérature, etc), dans la chanson et dans les arts plastiques.Enfin, la dernière partie se concentre sur la censure, importante au Liban, compte tenu de la multiplicité des pouvoirs, aussi bien politiques que religieux, qui s’exercent sur la communication. D’une part, il s’agit des différents types de censure et des formes qu’elle peut prendre (censure politique, censure religieuse, censure des programmes d’enseignement, censure des pratiques sociales quotidiennes, et autocensure), et d’autre part, il s’agit des processus de décision qui conduisent à la censure. Cette partie présente aussi les formes de résistance à la censure.

  • Titre traduit

    The Lebanese political and religious identities : Expression and censorship of the representations


  • Résumé

    The Lebanese political identities have often been linked to the existing religious identities. Lebanon has known in fact a number of civilizations and cultures, and has continuously been a place of political and religious tensions.From a methodological point of view, this thesis is based on readings and analysis of the press and the media, in addition to the literature of different artistic expressions. In the first section, the thesis focuses on the problematic. We present the multiple Lebanese political parties, their ideologies, their relationship with power and their history, especially after the Taef agreement (1989). We also study the political institutions and the political practices in Lebanon, as well as the multiple forms of political engagement. The thesis also tackles the important role of the traditional Lebanese families and the charisma of politicians. In the second section, we study the link between the political identities and the religious identities in the Lebanese public space. It focuses on the different kinds of relations that bound those two identities, in addition to the religious implications of wars. Also, this section analyses the geographical distribution of the political and religious identities in the country.In section number three, the thesis highlights the expressions of the political identities. It suggests an approach to the representation of these political identities in the media, in the fiction (literature, cinema, etc), in the songs and in fine arts. Finally, the last section focuses on the censorship, important concept in Lebanon, in the presence of a number of political and religious powers that influence the process of communication. We will define censorship, and focus on different kinds of censorship (political censorship, religious censorship, invisible censorship). We will also highlight the procedures and laws that lead to censorship, and the different ways followed by journalists and artists to face it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.