Particule « enfin » en français parlé et ses fonctions en discours et l'interaction

par Shiela Tehranchi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Véronique Traverso.

Soutenue en 2011

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Dans les interactions langagières, l'usage de la particule enfin traduit diverses activités discursives des locuteurs. L'objectif de cette étude est de déterminer la fréquence et les variétés d’occurrence de ce petit mot dans les interactions, selon les situations et les types d’activités dans lesquels les sujets s’engagent, afin d'appréhender au mieux ses caractéristiques interactionnelles et fonctionnelles. Nous mobiliserons à cette fin un cadre d'analyse pluridimensionnel (analyse conversationnelle, discours en interaction). Notre méthode de travail repose sur une analyse des activités verbales des interactions, à partir d'enregistrements audio/ vidéo. Dans cette perspective, nous recensons les éléments récurrents gravitant autour de la particule enfin, les collectons, pour ensuite les convertir en formats. Ces formats nous conduisent à dégager sept valeurs principales de enfin dont chacune se subdivise en plusieurs sous-catégories et qui peuvent parfois avoir une portée contradictoire (conclusive/ introductive, interruptive/progressive, etc. ). Dans une approche inter-discursive, enfin montre aussi une dissemblance de modalités d'usage conditionnées par le contexte. Enfin intervient de manière divergente selon que le cadre formel de la même manière que dans un cadre informel.

  • Titre traduit

    Particle "enfin" in spoken French and its functions in discourse and interaction


  • Résumé

    In linguistic interaction, the use of the particle enfin provide various discursive activities of the speakers. In this study, we aim at determining the frequency and the occurrence varieties of this short word in the interaction, according to situations and types of activity in which the subjects commit themselves, in order to understand its interactionnal and functional characteristics. Following this purpose, we decide to adopt a multidimensional analysis framework (Conversation Analysis , Discourse in Interactions ). Our work method relies on the analysis of the participants verbal activities. It is based on audio/ video recordings. Therefore, we take notice of the recurring elements surrounding the particle, we collect these elements to convert them into the formats: seven usages of enfin have been identified, each of them subdivided in several subcategories and which can sometimes have a contradictory range (conclusive/ introductory, discontinuity/continuity, etc). In an inter-discursive approach, enfin betrays a dissimilarity in its use due to the context. As a conclusion, we can say that enfin operates differently depending to the framework nature (formal / informal).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.