Dispositifs orioplastiques pour des jeunes en souffrances d’exclusion : nouvelles perspectives de medium malléable dans la clinique du social ?

par Christakis Demetriades

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychopathologie et psychologie cliniques

Sous la direction de Claudine Vacheret.

Le président du jury était Patricia Mercader.

Les rapporteurs étaient Guy Gimenez, Jean-Pierre Pinel.


  • Résumé

    Sur la scène de l’insertion se réactiveraient et se déploieraient les souffrances d’exclusion de certains jeunes, « souffrances narcissiques et identitaires » (R. Roussillon) qui révéleraient un « collapsus topique » (C. Janin) entre les « espaces du lien inter et trans-subjectif et l’espace intra-psychique » (R. Kaës).Le clinicien est alors invité à proposer des dispositifs cliniques susceptibles de libérer la scène de l’insertion des effets mortifères de la répétition traumatique.A partir d’un travail clinique de 20 ans au sein des Missions Locales pour l’insertion des jeunes, qui accueillent tous les ans plus de 1.2 millions de jeunes en France, l’auteur propose la mise en place de dispositifs orioplastiques au sein de ces institutions. Il emprunte à la plasticienne A.Stella la notion d’ « orioplastie », qui associe le grec orio (limite) et plastie, du grec ancien plassein (façonner, mouler), aux origines d’une qualité, la plasticité, la malléabilité. Il étudie trois dispositifs étroitement articulés, un dispositif individuel et deux groupaux et tend à dégager à la fois leurs caractéristiques, en matière d’espace et de temps, qui leur conféreraient une qualité de « medium malléable » (R. Roussillon, M. Milner) et les processus qu’ils permettraient de déployer en matière de « double travail psychique de liaison » (C. Vacheret), en référence à la « double limite » d’ A. Green.Il ouvre ainsi la question d’une éventuelle nouvelle étape de la psychiatrie publique, qui consisterait à se déployer dans les institutions du social et de l’insertion, afin de contribuer à une meilleure prise en compte des questions de la précarité et de l’exclusion, et pose les questions des conditions d’exercice et des limites de ce travail.

  • Titre traduit

    Orioplastic settings for young people suffering from exclusion related psychological troubles : new perspectives for pliable medium in clinical social psychology ?


  • Résumé

    The social and professional integration process appears to reactivate exclusion related psychological troubles, defined as the « narcissistic disturbances of the sense of identity » (R. Roussillon) revealing a « topical collapse » (C. Janin) between the « the inter- and trans-subjective and the intra-psychic spaces » (R. Kaës). The role of the clinical psychologist is to propose clinical settings capable of ridding this process of the negative effects of traumatic repetition.The author, based on 20 years of clinical experience in Missions Locales, social structures for reintegration which welcome more than 1.2 million young people in France every year, proposes the deployment in these institutions of orioplastic settings. The notion of « orioplasty » is borrowed from the artist A.Stella who derives the terms from the Greek words orio (limit) and plassein (to shape or mold). The study of three tightly linked protocols, one for individuals and two for groups, simultaneously highlights their characteristics involving space and time, conferring them with the quality of a « pliable medium » (R. Roussillon, M. Milner), and the processes, both psychological and social, involving a « dual mental linking process » (C. Vacheret), in reference to the « double limit » of A. Green, that they permit to establish.Thus, the author raises the question of a new stage in public sector psychiatry which would consist of going into the institutions of social integration in order to better take into account the problems of social insecurity and exclusion, and addresses the question of the conditions and the limits involved in this new approach.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.