Parcours de khâgneux et de khâgneuses du Lycée du Parc et du Lycée de jeunes filles de Lyon : 1924-1968

par Arnaud Costechareire

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Sylvie Schweitzer.

Le président du jury était Jean-Noël Luc.

Le jury était composé de Michelle Zancarini-Fournel.

Les rapporteurs étaient Jean-François Condette.


  • Résumé

    La présente recherche a retracé les parcours scolaires mais également professionnels des étudiant-e-s des classes préparatoires littéraires du Lycée de garçons du Parc et du Lycée de jeunes filles de Lyon. Les bornes chronologiques s’étendent de 1924 et du décret Bérard ouvrant, entre autre, le baccalauréat aux filles, à la veille de 1968 et des bouleversements des événements du mois de mai. L’étude s’attache à mettre en relief l’évolution de la formation des élites intellectuelles françaises sur plus de 40 ans. Plusieurs axes sont abordés, tous étudiés sous l’angle du genre : les origines sociales, les études secondaires, le concours d’entrée aux différentes Écoles Normales Supérieures (Ulm et Sèvres), les études universitaires et les débouchés professionnels. Au-delà de cette comparaison genrée des élèves des deux établissements, deux pistes se distinguent avec d’un côté les reçu-e-s aux ENS et de l’autre, les recalé-e-s, qui poursuivent leurs études au sein de l’université.

  • Titre traduit

    Trajectories of literary preparatory classes (men and women) from Lycee du Parc and Lycee de jeunes filles de Lyon : 1924-1968


  • Résumé

    This research has traced the school careers of professionals but also students of the preparatory classes of the Lycee du Parc and Lycee de jeunes filles de Lyon. Our study starts from 1924 and the Berard Decree opening – among other things – bachelor’s door to girls and stops on the eve of 1968 and the mutations originated from the events of May. The study aims to highlight the evolution of the French intellectual elite education over 40 years. Several areas are illustrated, all studied in a gender perspective: the social origins, the secondary school, the entrance to the different Ecole Normale Supérieure (Ulm and Sevres), academic studies and career opportunities. Beyond this gendered comparison students of both schools, two tracks stand out with one hand the receipt to ENS and the other, flunked, who are studying in the university.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.