L’animation : un moyen de développer les déterminants de l'autonomie des personnes âgées

par Anne Robichaud

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Louis Ploton.

Soutenue le 21-07-2011

à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) , en partenariat avec Santé - Individu - Société (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Marie Besse.

Le jury était composé de Jean Vion-Dury.

Les rapporteurs étaient Carlo Cristini, Philippe Thomas.


  • Résumé

    Le pourcentage important de personnes âgées dans nos pays est compensé par le fait qu'elles ont une validité et des capacités physiques et mentales qui diffèrent assez peu de celles des plus jeunes générations. Mais il faudrait que ce processus soit utilisé comme il le mérite et que les capacités de ces générations soient employées au mieux et au minimum et que leur rôle dans la société ne soit pas découragé.Louis Ploton écrit que «la démarche d'autonomisation passe par un préalable méthodologique consistant à renoncer à regarder nos interlocuteurs âgés comme des sujets ayant perdu quelque chose, pour les considérer comme ayant recours à d'autres mécanismes, d'autres façons de faire, d'autres modalités relationnelles dans un contexte donné».Nous partons de l’hypothèse que le degré d’autonomie des personnes âgées (à niveau de santé égal) s’inscrit dans une interaction avec l’exercice d’un «leadership» suffisant, de leur degré de motivation et de la qualité de leur insertion sociale.C’est pourquoi nous présenterons un programme de recherche-action, entrepris dans le cadre des clubs de personnes âgées (dits clubs de l’âge d’or), dans une province canadienne, visant à passer par le canal du «leadership» des aînés pour accroitre leur motivation, améliorer leur insertion sociale et leur autonomie. Nous nous attachons ainsi à proposer l’animation, prise en main par les aînés, comme levier pouvant agir positivement, de manière globale, sur les déterminants de l'autonomie en particulier la motivation et l'insertion sociale. Cela reposera sur une démarche argumentative, faute de pouvoir apporter des preuves expérimentales formelles, en l’absence de moyens de mesure satisfaisants des phénomènes en interactions.

  • Titre traduit

    Animation : A means of developing the determinig factors of the elderly people's autonomy


  • Résumé

    The important percentage of elderly persons in our countries is compensated by the fact that they keep a validity and physical and mental capacities that are little different from those of younger generations. But this process should be used as it deserves to be and the capacities of these generations should be used to the best and to a minimum and their role in society should not be downplayed.Louis Ploton writes that «the process of developing autonomy goes through a preliminary methodological stage that consists in refusing to view our elderly persons, with whom we are engaged in a conversation, as subjects who have lost something, to consider them as people that resort to other mechanisms, to other ways of doing things, that use other relational modalities in a given context».We start from the hypothesis that the degree of autonomy of elderly persons (their level of health being the same) is part of an interaction in the exercise of an adequate «leadership», of their degree of motivation and of the quality of their social insertion.That is why we are presenting to you a research-action program, set up within the framework of the clubs of elderly persons (that is Golden Age clubs), in a Canadian province, aiming to use the channel of the «leadership» of the elderly to increase their motivation, to improve their social insertion and their autonomy. We are keen on proposing the animation, on having the elderly take matters into their hands, as a lever that can act positively, in a global way, on the determining factors of autonomy, particularly on motivation and social insertion. That will be based on an argumentative initiative, for the lack of being able to offer formal experimental proofs, in the absence of satisfactory means of measuring the phenomena in interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.