Étude du gène chibby, acteur de la voie de signalisation Wnt chez les mammifères, qui est nécessaire à la maturation des centrioles en corps basaux chez Drosophila melanogaster

par Camille Enjolras

Thèse de doctorat en Génétique et biologie du développement

Sous la direction de Bénédicte Durand.

Le président du jury était Kathrin Gieseler.

Le jury était composé de Renata Basto.

Les rapporteurs étaient Philippe Bastin, Anne Plessis.


  • Résumé

    Les cils et flagelles sont des organites cellulaires retrouvés des protozoaires aux mammifères. Une dérégulation de l’assemblage (ciliogenèse) ou de la fonction des cils, entraîne diverses maladies chez l’homme. Parmi les acteurs de la ciliogenèse, se trouvent les facteurs de transcription RFX. La recherche de gènes cibles de RFX chez la drosophile a permis d’identifier le gène Chibby (Cby), précédemment décrit comme un antagoniste de la voie de signalisation Wnt/wingless. Contrairement aux vertébrés, chez les invertébrés aucun lien n’est encore établi entre cil et voie wg. L’identification de cby comme cible de dRFX chez la drosophile suggère une fonction ciliaire de cby et permettrait l’établissement du lien cil/voie wg. CBY se localise à la zone de transition des cils des neurones sensoriels du système nerveux périphérique et aux centrioles des spermatides. Les drosophiles invalidées pour cby présentent un phénotype de non coordination, mais aucun phénotype de type wg. Ces mutants ont des défauts des cils sensoriels, ainsi que des défauts d’organisation des spermatides. De plus, chez les embryons, les protéines actrices du transport intra-flagellaire, NompB et CG11356, sont mal distribuées lorsque CBY est absente. Enfin, chez les mutants, la localisation de la protéine UNC est affectée dans les cellules germinales en fin de spermatogenèse. En conclusion, chez la drosophile, CBY est impliquée dans le tri protéique organisé à la base du cil de neurones sensoriels, de concert avec les autres protéines localisées à la zone de transition. Dans le testicule, CBY est nécessaire à la maturation des spermatides. En revanche, CBY n‟intervient pas dans la régulation de la voie wg

  • Titre traduit

    Study of the chibby gene, actor in the Wnt signaling pathway in mamals, and necessary for the maturation of centrioles into basal bodies in Drosophila melanogaster


  • Résumé

    Cilia and flagella are organelles found from protozoa to mammals. Deregulation of the assembly (ciliogenesis) or function of cilia, causes various diseases in humans. Among those involved in ciliogenesis are the RFX transcription factors. The search for RFX target genes in Drosophila identified the Chibby (CBY) gene, previously described as an antagonist of the Wnt / wingless pathway. Unlike in vertebrates, in invertebrates is still no link established between cilia and the wg pathway. The identification of CBY as a target of dRFX in Drosophila suggests a ciliary function of CBY and would allow the establishment of the link cilia / wg pathway. CBY is localized at the transition zone of cilia of sensory neurons of the peripheral nervous system and at centrioles in spermatids. Drosophila invalidated for CBY present a phenotype of uncoordination, but no wg phenotype. These mutants have defects in sensory cilia and defects in organization of spermatids. In addition, in embryos, the distribution of proteins involved in intra-flagellar transport, NompB and CG11356, is affected when CBY is absent. Finally, in the mutants, the localization of the UNC protein is affected in germ cells at the end of spermatogenesis. In conclusion, in Drosophila, CBY is involved in the protein sorting organized at the base of cilia of sensory neurons, with the other proteins located at the transition zone. In the testes, CBY is necessary for the maturation of spermatids. However, CBY is not involved in the regulation of the wg pathway

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?