L’éducation à la sexualité humaine au Liban : avancées et difficultés

par Assaad Yammine

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation. Didactique de la biologie

Sous la direction de Olivier Perru, Pierre Clément et de Iman Khalil.

Le président du jury était Thierry Maillefaud.

Les rapporteurs étaient Saouma Boujaoude.


  • Résumé

    Après avoir présenté la situation au Liban, les principaux concepts de didactique utilisés puis les différentes méthodologies mises en œuvre, une première série de résultats compare les conceptions d'enseignants libanais et français sur la sexualité et l'éducation à la sexualité (ES), à partir de leurs réponses au questionnaire du projet européen Biohead-Citizen. Les conceptions des enseignants libanais diffèrent très significativement de celles de leurs collègues français, montrant une certaine unité entre eux quelle que soit leur religion, mais corrélées à un grand degré de croyance et de pratique religieuse : moins favorables à l'avortement en toute situation, moins favorables au « safer sex », contre l'introduction de la plupart des thèmes de l'ES aux enfants du primaire et même aux adolescents. L'importance politique des confessions au Liban, y compris dans le système scolaire, nous a amené à recenser les positions des différentes religions sur l'ES : d'une part à partir d'une approche bibliographique sur leurs positions officielles, d'autre part à partir d'interviews de responsables socio-religieux impliqués dans le système éducatif au Liban. Cette seconde série de résultats montre des convergences quant au cadre et la finalité de l'exercice de la sexualité, et quant à la nécessité et la façon de contrôler le système éducatif libanais ; mais elle montre aussi de petites nuances avec des positions catholiques très strictes dans le refus de certains thèmes reliés à l'ES comme la contraception, l'avortement et l'insémination artificielle (les positions musulmanes concernant ces thèmes étant moins rigides). Ces nuances s'étendent à l'ES : l'Islam considère plus le texte religieux comme référence tandis que le Christianisme établit une approche détaillée de l'ES impliquant les parents. Enfin, une troisième série de résultats amorce une analyse de l'état des lieux de la réalité actuelle de l'ES dans les établissements scolaires libanais à partir de trois approches. En conclusion, notre travail permet d'émettre des hypothèses sur plusieurs filtres, freins et obstacles qui s'opposent à l'implémentation de l'ES au Liban. Les résistances de nombreux acteurs du système éducatif libanais (directeurs d'école, corps enseignant, pouvoirs socio-religieux) semblent avoir pour origine la méconnaissance de la nature, de la visée et des conséquences d'une ES

  • Titre traduit

    Human sex education in Lebanon : progress and challenges


  • Résumé

    After presenting the situation in Lebanon, the main didactic concepts and the different methodologies implemented, a first set of results compares the conceptions on sexuality and sex education (SE) of Lebanese and French teachers, using their responses to the questionnaire of the European project Biohead-Citizen. Lebanese teachers' conceptions differ very significantly from those of their French colleagues, showing some unity between them regardless of their religion, but correlated to a large degree of belief and religious practice: less favorable to abortion in any situation, less supportive of "safer sex" and against introducing of most of the themes of the SE. The political importance of confessions in Lebanon, including in the school system, led us to identify the positions of different religions on the SE: firstly from a bibliographical approach to their official positions, then from interviews with socioreligious leaders involved in the Lebanese educational system. This second set of results shows convergence on the framework and purpose of teaching human sexuality, and about the need and the way to control the Lebanese education system, but it also shows little nuances with strict Catholic positions in the refusal of some topics related to human sexuality as contraception, abortion and artificial insemination (Muslim positions on these topics are more flexible). These nuances extend to the SE: Islam considers the religious text as the reference for SE while Christianity establishes a detailed approach involving the parents. Finally, a third set of results is revealed by an analysis of the status of the current reality of the SE in Lebanese schools, using three approaches. In conclusion, our work can speculate on several filters, brakes and obstacles to the implementation of the SE in Lebanon. Many actors in the Lebanese education system (school principals, teachers, social and religious authorities) seem to misunderstand the nature, aim and the consequences of SE

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.