Écobiologie du bivalve invasif Fulvia fragilis (Forskal in Niehbur, 1775) des cotes tunisiennes

par Mouna Rifi

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Gaël Le Pennec and Mohammed Ben Salem.

Soutenue en 2011

in l'Université européenne de Bretagne .


  • Abstract

    Ce travail traite de l’éco biologie de F. Fragilis (Forskal in Niehbur, 1775), bivalve lessepsien, signalé en Tunisie depuis 1996. La biologie de la reproduction a été étudiée et un suivi la croissance relative et absolue a été effectué, à deux biotopes différents (la baie de Tunis et la lagune de Bizerte). Le statut de F. Fragilis en Tunisie a été établi. Les études histologiques ont révélé que c’est une espèce hermaphrodite simultanée. L’échelle de maturation sexuelle a été dressée. La fécondation interne et l’auto fécondation sont possibles chez cette espèce. La ponte est continue sur toute l’année. Ce mode de reproduction optimise le succès de l’installation de l’espèce mais est coûteux en énergie. D’ailleurs, des mortalités estivales ont été notées et une déficience du cycle de reproduction chez F. Fragilis de la lagune de Bizerte, site fortement pollué, a été observée. Le suivi de la cinétique du diamètre ovocytaire a permis la validation de l’échelle de maturation sexuelle. L’indice de condition constitue un bon indicateur de l’état physiologique de F. Fragilis. L’étude de la croissance relative de F. Fragilis, aux deux sites de collecte, révèle des différences majeures. La coque présente une forme plus allongée à la baie de Tunis. La croissance pondérale de ce bivalve invasif est généralement défavorisée par rapport à celle de la longueur coquillière, à Tunis, inversement à la population de Bizerte. Au second site, la croissance coquillière pourrait être affectée par la pollution. Le suivi de la croissance absolue dans les deux sites atteste que le recrutement de ce bivalve serait étalé dans le temps à Tunis et très faible à Bizerte.

  • Titre traduit

    Eco-biology of the invasive cockle Fulvia fragilis (Forskal in Niebuhr, 1775) in the Tunisian coast


  • Abstract

    This work deals with the biology of Eco F. Fragilis (Forskal in Niebuhr, 1775), bivalve lessepsian, reported in Tunisia since 1996. The reproductive biology has been studied and monitored the relative and absolute growth was performed at two different biotopes (the Bay of Tunis and Bizerte Lagoon). The status of F. Fragilis was established in Tunisia. Histological studies have revealed that it is a simultaneous hermaphrodite. The scale of sexual maturation has been established. Internal fertilization and self fertilization are possible in this species. Spawning is continuous throughout the year. This mode optimizes reproductive success of the installation of the species but is energetically costly. Moreover, summer mortality were noted and an impaired reproductive cycle in F. Fragilis from the lagoon of Bizerte, heavily polluted site, was observed. Monitor the kinetics of oocyte diameter allowed the validation of the scale of sexual maturation. The condition index is a good indicator of the physiological state of F. Fragilis. The study of the relative growth of F. Fragilis, the two collection sites, reveals major differences. The shell has a more elongated in the Bay of Tunis. Weight gains of this invasive bivalve is generally disadvantaged relative to the length of shellfish in Tunis, inversely to the population of Bizerte. At the second site, shell growth could be affected by pollution. Monitoring of the absolute growth in both sites confirm that the recruitment of this bivalve is spread over time in Tunis and Bizerte to very low.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.121-138

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne-Sud (Lorient). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.