Relargage de chimiothérapies par un hydrogel biocompatible résorbable

par Séverine Mollard

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences pour l'environnement

Sous la direction de Franck Sturtz.

Soutenue en 2011

à Limoges .


  • Résumé

    La galénique de nombreuses molécules de chimiothérapie anticancéreuse n'est pas optimale àl'heure actuelle et la toxicitésystémique induite par ces molécules reste un problème majeur. Les polymères biodégradables et injectables de type PLA-PEG-PLA sont une voie de recherche intéressante pour leur libération locale et prolongée. Le but de cette thèse était d'étudier, dans le cadre du cancer du sein, l'intérêt de l'administration locale d'un hydrogel (MedinGel™) et de l'appliquer au cas particulier du paclitaxel (PTX), un agent cytotoxique. Sa combinaison àun agent anti-angiogénique le sunitinib malate (SU) a elle aussi étéexpérimentée. Afin d'obtenir une libération adaptée ànotre modèle animal, les cinétiques de relargage in vitro de différents polymères ont étéréalisées. L'étude de la pharmacocinétique in vivo du polymère choisi a permis de montrer que le PTX restait probablement séquestrédans les tissus autour du site d'injection alors que le SU était détectable de façon systémique pendant plusieurs jours. La croissance tumorale est plus faible chez les animaux traités par PTX-SU-Polymère que celle observée chez les animaux traités de façon standard avec les mêmes molécules. La toxicitécutanée a éténotée pour le polymère chargéen actif et, dans une bien moindre mesure, pour le polymère seul. Une utilisation en clinique humaine ou vétérinaire semble envisageable, en optimisant le système et plus particulièrement le choix des polymères et la dose de molécules actives incorporées.

  • Titre traduit

    Chemotherapies release with a resorbable biocompatible hydrogel


  • Résumé

    Formulation of anticancer drug is a current challenge. Injectable and biodegradable polymers as PLA-PEG-PLA polymer represent an interesting way for local and prolonged drug release. The aim of this thesis was to study, in breast cancer, the interest of local delivery by an hydrogel (MedinGel™) particularly for paclitaxel a cytotoxic drug. Paclitaxel was also combined to Sunitinib malate, an antiangiogenic drug in hydrogel. In order to choose the most adapted polymer to our animal model, kinetics was evaluated in vitro. Thereafter, in vivo pharmacokinetics demonstrated that PTX probably remained at the injection site and did not reach blood circulation unlike SU. Moreover, tumor growth was reduced more importantly with the combination incorporated in polymer (PTX-SU-P) than for the combination delivered by systemic administration. Cutaneous toxicity was important for polymer containing drugs, and limited for polymer used alone. In conclusion, a veterinary or clinical used seems possible provided some optimizations such as polymer choice and charge dose.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 f.)
  • Annexes : 295 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M2011310J
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 8866
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.