Bulinus globosus et B. Truncatus (Gastropoda : Planorbidae) : variabilité génétique et implications dans la transmission de Schistosoma haematobium au Cameroun

par Félicité Flore Djuikwo Nouboué-Teukeng

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences pour l'environnement

Soutenue en 2011

à Limoges en cotutelle avec l'Université de Yaoundé .


  • Résumé

    Les schistosomoses constituent encore un problème de santé publique au Cameroun. La forme urinaire due à S. Haematobium est la plus répandue et est transmise à l'homme par des mollusques hôtes intermédiaires dont les plus importants sont Bulinus truncatus et B. Globosus. Pour tenter d'expliquer la diversité observée dans le fonctionnement des foyers de schistosomoses urinaires, une étude de la structure génétique des populations de B. Truncatus et de B. Globosus a été menée en utilisant le polymorphisme de plusieurs loci microsatellites. Dans les populations de B. Truncatus, la diversité génétique à certains loci est relativement élevée mais aucun hétérozygote n'a été observé, expliqué probablement par un taux d'autofécondation très élevé. Une forte structuration génétique a été observée entre les populations, pouvant résulter des actions combinées de l'autofécondation, de la dérive génétique et d'un faible taux de migration. Dans les populations de B. Globosus, le niveau de variabilité est plus faible mais certains loci ont une diversité génétique élevée. On note la présence des hétérozygotes mais en proportion insuffisante si bien que toutes les populations sont en déséquilibre de Hardy-Weinberg. Une corrélation positive et significative est observée entre les distances géographiques et génétiques si bien que les paires de populations éloignées sont structurées alors que les paires rapprochées ne le sont pas. La structuration des populations, forte chez B. Truncatus et moyenne chez B. Globosus a pu être à l'origine d'évolutions différentielles des populations de bulins, pouvant expliquer la diversité observée dans les schémas de transmission de la schistosomose urinaire dans les foyers de cette endémie au Cameroun.

  • Titre traduit

    Bulinus globosus and B. Truncatus (Gastropoda : Planorbidae) : Genetic variability and implications in the transmission of Schistosoma haematobium in Cameroon


  • Résumé

    Schistosomiasis is still a public health problem in Cameroon. Urinary form caused by S. Haematobium is the most widespread and is transmitted to humans by snails which serve as intermediate host. Bulinus truncatus and B. Globosus being the most important. In an attempt to explain the observed diversity in the functioning of urinary schistosomiasis focy, a genetic study of B. Truncatus and B. Globosus population's structure was conducted using microsatellite markers. In B. Truncatus populations, genetic diversity at some loci is relatively high but no heterozygotes were observed, probably due to a very high rate of self-fertilization. A strong genetic structure was observed between populations, it may results from the combined actions of self-fertilization, genetic drift, and low migration rate. In B. Globosus populations, the level of variability is lower, but some loci have a high genetic diversity. Heterozygotes are present in law proportion such that all populations are in Hardy-Weinberg disequilibrium. A significant positive correlation was observed between geographic and genetic distances. While the distant population's pairs are structured, the close ones are not. Population structure is strong in B. Truncatus and average in B. Globosus. This could be at the origin of the differential development in Bulinus populations and may explain the observed diversity in patterns of urinary schistosomiasis transmission in the endemic foci in Cameroon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (150 f.)
  • Annexes : 167 ref. bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Santé). Service Commun de la Documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M2011310H
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.