L' écriture poétique dans l'espace ouest-africain

par Lice John Mendy

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Michel Beniamino.

Soutenue en 2011

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous nous proposons de cerner le sujet suivant : L’écriture poétique dans l'espace ouest-africain. II s'agit là d'une analyse comparative de l'œuvre de Tijan M. Sallah, un écrivain gambien, dont la langue d'écriture est l'anglais, et de celle de Amadou Lamine Sall, qui, originaire du Sénégal, écrit en français. Notre objectif est essentiellement d'étudier leur écriture, d'en dégager leurs principales caractéristiques, en les mettant en relation avec leur environnement socio-culturel, d'où l'intérêt de la perspective comparatiste. Parler de l’écriture, c’est en quelque sorte fusionner deux ensembles complémentaires que sont le contenu et la forme. La langue est donc en deçà de la littérature. Le style c’est la forme, de l’expression et du contenu. Les images, le débit, le lexique naissent du corps et du passé de l’écrivain et deviennent peu à peu les automatismes même de son art. La littérature en général, et la poésie en particulier, ne se donnent pas à lire comme des documents, ni même comme de simples messages. La transposition par le travail de l'écrivain des éléments référentiels, l'irruption de l'imaginaire en font la spécificité. Ce travail entend prendre aussi en charge le rôle du poète, c'est-à-dire l’écrivain en générale face aux questions qui affectent l’humanité. Tijan M. Sallah et Amadou Lamine Sall, à travers leur écriture, comptent restaurer l’espoir du renouveau, un monde où triompheront la Justice, la Liberté, la Paix et l’Amour. La puissante arme pour réussir cette révolution est l’Amour.

  • Titre traduit

    Poetic writing in West African's space


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In this thesis, we intend to study the following topic: The poetic writing in West Africa. This involves a comparative analysis of the works of Tijan M. Sallah, a Gambian writer who writes in English and Amadou Lamine Sall, a Senegalese writer who writes in French. Our objective is particularly to study their works, extract their main features by linking them to their sociocultural environment through a comparative angle. To talk about writing is another way of merging two complementary elements which are content and form. Language is therefore that element of literature. Style is form, expression and content. Images, debit side, lexicon which are part of the body and the past of the writer gradually become the automatism of his art. Literature in general, and especially poetry, cannot merely be read as documents or simple messages. The transposition of referential elements in a writer’s work and the irruption of imagination make the work singular. This thesis also takes into consideration the role of the poet, that is to say the writer in general who is a witness to matters affecting humanity. Tijan M. Sallah and Amadou Lamine Sall, through their works, restore hope for a new world, a world where Justice, Freedom, Peace and Love will prevail forever. The powerful weapon to wage this revolution is Love.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (578 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.535-546

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Lettres et Sciences humaines). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.