L'évolution sémantique du langage poétique hébraïque profane andalou sous l'influence de la poésie arabe : l'exemple de Moïse ibn Ezra

par Mohammed Moaffak Al Hasan

Thèse de doctorat en Littérature hébraïque moderne

Sous la direction de Françoise Saquer-Sabin et de Hedwige Rouillard.

Soutenue en 2011

à Lille 3 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie l'évolution sémantique que le langage poétique hébraïque andalou a connue en raison de son contact avec la culture arabe dominante à cette époque-là. Cette recherche s'établit sur trois principes théoriques : les études socio-littéraires, les études comparatives et les études sémantiques. Cette recherche applique ces principes théoriques sur le livre du poète Moïse ibn Ezra, intitulé "Sêfer ha-'anaq". Grâce à l'application de la théorie des champs sémantiques, nous avons constitué un lexique du langage poétique d'Ibn Ezra, qui reflète l'environnement géographique et social andalou. Au cours de l'étude sémantique comparée appliquée au langage poétique profane d'Ibn Ezra, d'une part, et à celui des textes bibliques et de la poésie arabe d'autre part. Il est remarqué que Ibn Ezra, bien qu'il a [sic] utilisé les termes bibliques, son langage poétique est différent du langage poétique biblique. Son langage poétique est assez proche du langage poétique arabe. En effet, l'influence arabe se manifeste directement et indirectement : l'effet indirect apparaît sous deux formes à savoir l'espace métaphorique et l'intertextualité. L'impact direct est réparti en deux niveaux à savoir les mots simples utilisés de manière sémantiquement évoluée sous l'influence de l'arabe, et les expressions et les styles expressifs qu'Ibn Ezra a emprunté à la poésie arabe en vue de les intégrer dans la structure du poème hébraïque

  • Titre traduit

    The semantic evolution of the language of profane Andalusian Hebrew poetry under the influence of Arabic poetry : Moses ibn Ezra as example


  • Résumé

    This research is based on three theoretical studies : socio-literary studies, comparative studies and semantic studies, and applies these theoretical principles on the poetry of Moses ibn Ezra, in his book titled Sefer ha-'anaq. Through the application of the theory of semantic fields, the researcher formed a glossary of poetic language of Ibn Ezra, which reflects the geographical and social environment of Andalusia during middle ages. During the semantic study, the researcher compared the poetic language of Ibn Ezra, on one side with the biblical texts and on the other side with Arabic poetry. It is noticed that Ibn Ezra, although used the biblical vocabularies, his poetic language is very different from the language of biblical poetry. His poetic language is quite closed to the language of Arabic poetry as the Arabic influence manifested indirectly and directly : the indirect effect appears in two forms i. E. The metaphorical space and the intertextuality. The direct impact is distributed in two levels i. E. Simple words used in a way semantically evolved under the influence of Arabic ; and expressions and expressive styles which Ibn Ezra borrowed from the Arabic poetry to integrate into the stucture of Hebrew poetry

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (239 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 222-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2011-37
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.