La collégiale de Saint-Quentin (Aisne) et sa place dans le paysage architectural du XIIIe siècle

par Mathieu Tricoit

Thèse de doctorat en Histoire de l'art et archéologie médiévale

Sous la direction de Anne-Marie Legaré.

Soutenue en 2011

à Lille 3 .


  • Résumé

    Cette étude est consacrée à la tour-porche et au chevet de la collégiale de Saint-Quentin, bâtis entre la fin du XIIe siècle et la seconde moitié du suivant. Elle s'organise autour de cinq grandes parties. La première dresse le contexte historique et institutionnel qui présida à la reconstruction de l'édifice. La seconde est centrée sur le contexte architectural et retrace l'histoire du monument depuis sa fondation jusqu'aux restaurations dont il a fait l'objet. La troisième et la quatrième partie traitent de l'analyse du plan et des élévations ainsi que de l'organisation matérielle du chantier de construction à travers le travail de la pierre et l'emploi des métaux. La cinquième et la dernière partie a pour but de préciser la marche des travaux, de mieux cerner la personnalité du maître d'ouvrage ainsi que celle du maître d'œuvre mais également d'apprécier la postérité du monument

  • Titre traduit

    The collegiate church of Saint-Quentin and its place in the architectural landscape of the thirteenth century


  • Résumé

    This study tales about the Western tower and the choir of the collegiate church of Saint-Quentin, built between the late twelfth century and the second half of the thirteenth century. It's organized around five main parts. The first part focuses on the historical and the institutional context that governed the reconstruction of the building. The second part describes the architectural context and the history of the monument since its foundation. The third and the fourth parts are dedicated to the analysis of plan and elevations but also the building yard throught the work of stone and the use of metals. The fifth and last part intends to clarify the construction campaigns, to better define the personality of the builders but also the monument posterity

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (334 p., [414] p., 261 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. 283-327. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : UBP. UFR Lettres, Langues et Sciences Humaines. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 735 TRI
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2011-17-1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2011-17-2
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 50.377-2011-17-3
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1003-1
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1003-2
  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1003-3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4417
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.