Émotion et espace visuel : approches neuromagnétique, neurosomatique et comportementale

par Fabien D'Hondt

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Henrique Sequeira.

Soutenue le 20-09-2011

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Lille) .


  • Résumé

    Les recherches récentes en Neurosciences Affectives apportent des arguments convaincants en faveur du rôle des émotions dans la régulation de nombreux processus sensorimoteurs et cognitifs ayant un fort impact sur la santé mentale et physique.Au cours d’une série d’expériences utilisant des méthodes neuromagnétiques, neurosomatiques et comportementales, nous avons exploré l’impact cérébral, corporel et subjectif de l’information émotionnelle fournie par l'environnement visuel. Dans un premier temps, et pour la première fois en neurosciences, nous avons associé l’enregistrement concomitant de la magnétoencéphalographie (MEG), méthode fonctionnelle permettant une analyse spatiotemporelle fine de l’activité cérébrale, et de l’activité électrodermale, marqueur neurovégétatif robuste de l’activation émotionnelle, lors de la projection de scènes naturelles. Ainsi, en vision centrale, nous avons pu démontrer l’existence d’un lien entre le traitement cérébral précoce des signaux visuels à contenu émotionnel et son impact sur le corps (étude 1); de plus, nous avons déterminé la persistance d’un tel impact en vision périphérique, ce qui a permis d’obtenir des résultats inédits sur un engagement hémisphérique différentiel dans le codage des émotions (étude 2). Dans un second temps, nous avons associé la MEG à une procédure comportementale qui nous a permis d’identifier des effets d’interférence, induits par les stimulations émotionnelles périphériques, dans le codage neurocomportemental des informations présentées au centre du champ visuel (étude 3). Un tel rôle interférant de la valeur émotionnelle pourrait alors aboutir à des inadaptations comportementales. Nous avons donc comparé la performance d’individus sains, anxieux ou présentant une tendance dépressive dans ce paradigme et identifié des patterns hémisphériques asymétriques du codage de l’interférence émotionnelle selon ces variables psychophysiologiques (étude 4).Les recherches présentées dans cette Thèse, à partir de méthodologies et de données neurophysiologiques et comportementales nouvelles, ouvrent des perspectives innovantes sur la compréhension des mécanismes et troubles émotionnels, enjeu majeur de la santé mentale et de ses conséquences neurosomatiques.

  • Titre traduit

    Emotion and visual space neuromagnetic : neuromagnetic, neurosomatic and behavioral approaches


  • Résumé

    Current research in Affective Neuroscience has provided convincing arguments sustaining the role of emotions in regulating many sensory-motor and cognitive processes which have a strong impact on the mental and physical health.In a series of experiments using neuromagnetic, neurosomatic and behavioral methods, we explored the brain-body and the subjective impact of emotional information provided by visual environment. In a first step, and for the first time in neuroscience, we carried out simultaneous recordings of magnetoencephalography (MEG), a functional approach allowing a fine spatiotemporal analysis of brain activity, and electrodermal activity, a reliable autonomic marker of emotional activation, during the screening of natural scenes. Thus, in central vision, we provided evidence of a link between early cerebral processing of emotionally-laden visual cues and its impact on the body (Study 1). In addition, we identified the persistence of such impact in peripheral vision, which yielded new findings on differential hemispheric involvement in the coding of emotions (study 2). In a second step, MEG recordings were conjugated with a behavioral procedure. This new protocol allowed us to identify interference effects, induced by peripheral emotional stimuli, on the neurobehavioral processing of information presented in the center of the visual field (Study 3). Such an interfering role of emotional value could then lead to behavioral maladjustments. We therefore compared the performance of healthy, anxious, or anxious-depressed individuals and identified asymmetrical hemispheric patterns of interference effects following anxious and depressive variables (study 4).The research presented in this thesis, using new neurophysiological and behavioral methodologies, brings innovative perspectives on understanding emotional mechanisms and affective disorders, a major challenge for mental health and its neurosomatic consequences.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.