Effets psychocomportementaux de l’alcoolisation fœtale : modulation pharmacologique et comportementale.

par Kevin Marche

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Thierry Danel.

Soutenue le 04-02-2011

à Lille 2, dans le cadre de École doctorale de Biologie-Santé (Lille).


  • Résumé

    Le terme Foetal Alcohol Spectrum Disorder (FASD) définit l’ensemble des perturbations observées dans la descendance de femme consommant de l’alcool durant leur grossesse. La variabilité des phénotypes du FASD suppose des mécanismes complexes de l’effet tératogène de l’alcool, et leur compréhension nécessite l'emploi d'une multiplicité de modèles animaux. A la lumière de ces modèles, quatre grands effets de l’alcoolisation d’un cerveau immature sont observés au niveau comportemental, avec des modifications de : (i) l’attention et la locomotion ; (ii) l’apprentissage et la mémoire ; (iii) du niveau de stress, d’anxiété et de dépression ; (iv) la sensibilité aux drogues. Le travail de cette thèse a porté à la fois sur les conséquences psycho-comportementales de l’alcoolisation fœtale et sur la possibilité de modulation de ces effets par des approches pharmacologique et/ou comportementale. Nous avons pour cela travaillé à partir de deux modèles murins d’alcoolisation précoce, le premier issu d’un protocole d’alcoolisation pré- et post-natale et le second correspondant à un protocole d’alcoolisation néonatale. Ce travail nous a permis tout d'abord d’établir que les rats pubères, précédemment alcoolisés en période pré- et post-natale, développaient un trouble hyperactif combiné à un déficit attentionnel. Dans un deuxième temps, nous avons observé qu’un traitement par un agoniste des Peroxisome Proliferator-Activated Receptors contrecarrait l’apparition de ces troubles de l’activité locomotrice et des capacités attentionnelles. Enfin dans un troisième temps, nous avons tenté d’accentuer ces effets de l’alcoolisation d’un cerveau immature. Ainsi l’apparition d’un trouble mnésique n’a pu être observée que consécutivement à l’application successive, soit d’un protocole d’alcoolisation pré- et post-natale et d’un traitement amphétaminique à l’adolescence, soit d’un protocole d’alcoolisation néonatale et d’un protocole de perturbation de la rythmicité circadienne à l’âge adulte. Les deux principales conclusions de ce travail portent sur : (i) la modélisation, chez le rat, de certains symptômes décrits dans le FASD et (ii) la modulation des effets de l’alcoolisation précoce qui peuvent être contrecarrés ou aggravés.

  • Titre traduit

    Foetal alcohol-induced psychobehavioural effects : pharmacological and behavioural modulation


  • Résumé

    The term Foetal Alcohol Spectrum Disorder (FASD) defines the set of foetal alcohol-induced alterations. The variability of FASD phenotypes may be due to the complex teratogenic effects of alcohol, and implies the use of multiple animal models to study them. In light of these models, the effects of alcohol on an immature brain have been shown to induce four major behavioural alterations: (i) attention and locomotion, (ii) learning and memory, (iii) Stress, anxiety and depression, (iv) drug sensitivity. Our work has focused on the consequences of foetal alcoholization to induce psycho-behavioural effects and their modulation. Using two rodent models of early alcohol exposure (by pre- and post-natal or neonatal alcoholization) we modulated the effects of alcohol by pharmacological or behavioural approaches. First, this work has allowed us to observe that early (pre-and post-natal) alcohol-exposed rats have a hyperactivity disorder combined with an attention deficit during puberty. Secondly we observed an improvement in those disorders treated by a peroxisome proliferator-activated receptors agonist. Thirdly, we tried to accentuate the effects of alcohol on an immature brain. We showed that the use of an amphetamine treatment during puberty on rats under a pre-and post-natal alcoholic treatment, as well as disruption of the circadian rhythm in adulthood on rats under a neonatal alcoholic treatment, induced a memory disorder. The two main conclusions of this work are: (i) the ability to model some FASD symptoms in the rat; (ii) the modulation of these early alcohol effects that can be reversed or aggravated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 128-164

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Santé / Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50.379-2011-2
  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.