Métaheuristiques parallèles sur GPU

par Thé Van Luong

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Nouredine Melab et de El-Ghazali Talbi.

Soutenue le 01-12-2011

à Lille 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences pour l'Ingénieur (Lille) .


  • Résumé

    Les problèmes d'optimisation issus du monde réel sont souvent complexes et NP-difficiles. Leur modélisation est en constante évolution en termes de contraintes et d'objectifs, et leur résolution est coûteuse en temps de calcul. Bien que des algorithmes approchés telles que les métaheuristiques (heuristiques génériques) permettent de réduire la complexité de leur résolution, ces méthodes restent insuffisantes pour traiter des problèmes de grande taille. Au cours des dernières décennies, le calcul parallèle s'est révélé comme un moyen incontournable pour faire face à de grandes instances de problèmes difficiles d'optimisation. La conception et l'implémentation de métaheuristiques parallèles sont ainsi fortement influencées par l'architecture parallèle considérée. De nos jours, le calcul sur GPU s'est récemment révélé efficace pour traiter des problèmes coûteux en temps de calcul. Cette nouvelle technologie émergente est considérée comme extrêmement utile pour accélérer de nombreux algorithmes complexes. Un des enjeux majeurs pour les métaheuristiques est de repenser les modèles existants et les paradigmes de programmation parallèle pour permettre leurdéploiement sur les accélérateurs GPU. De manière générale, les problèmes qui se posent sont la répartition des tâches entre le CPU et le GPU, la synchronisation des threads, l'optimisation des transferts de données entre les différentes mémoires, les contraintes de capacité mémoire, etc. La contribution de cette thèse est de faire face à ces problèmes pour la reconception des modèles parallèles des métaheuristiques pour permettre la résolution des problèmes d'optimisation à large échelle sur les architectures GPU. Notre objectif est de repenser les modèles parallèles existants et de permettre leur déploiement sur GPU. Ainsi, nous proposons dans ce document une nouvelle ligne directrice pour la construction de métaheuristiques parallèles efficaces sur GPU. Le défi de cette thèse porte sur la conception de toute la hiérarchie des modèles parallèles sur GPU. Pour cela, des approches très efficaces ont été proposées pour l'optimisation des transferts de données entre le CPU et le GPU, le contrôle de threads, l'association entre les solutions et les threads, ou encore la gestion de la mémoire. Les approches proposées ont été expérimentées de façon exhaustive en utilisant cinq problèmes d'optimisation et quatre configurations GPU. En comparaison avec une exécution sur CPU, les accélérations obtenues vont jusqu'à 80 fois plus vite pour des grands problèmes d'optimisation combinatoire et jusqu'à 2000 fois plus vite pour un problème d'optimisation continue. Les différents travaux liés à cette thèse ont fait l'objet d'une douzaine publications comprenant la revue IEEE Transactions on Computers.

  • Titre traduit

    Parallel metaheuristics on GPU


  • Résumé

    Real-world optimization problems are often complex and NP-hard. Their modeling is continuously evolving in terms of constraints and objectives, and their resolution is CPU time-consuming. Although near-optimal algorithms such as metaheuristics (generic heuristics) make it possible to reduce the temporal complexity of their resolution, they fail to tackle large problems satisfactorily. Over the last decades, parallel computing has been revealed as an unavoidable way to deal with large problem instances of difficult optimization problems. The design and implementation of parallel metaheuristics are strongly influenced by the computing platform. Nowadays, GPU computing has recently been revealed effective to deal with time-intensive problems. This new emerging technology is believed to be extremely useful to speed up many complex algorithms. One of the major issues for metaheuristics is to rethink existing parallel models and programming paradigms to allow their deployment on GPU accelerators. Generally speaking, the major issues we have to deal with are: the distribution of data processing between CPU and GPU, the thread synchronization, the optimization of data transfer between the different memories, the memory capacity constraints, etc. The contribution of this thesis is to deal with such issues for the redesign of parallel models of metaheuristics to allow solving of large scale optimization problems on GPU architectures. Our objective is to rethink the existing parallel models and to enable their deployment on GPUs. Thereby, we propose in this document a new generic guideline for building efficient parallel metaheuristics on GPU. Our challenge is to come out with the GPU-based design of the whole hierarchy of parallel models.In this purpose, very efficient approaches are proposed for CPU-GPU data transfer optimization, thread control, mapping of solutions to GPU threadsor memory management. These approaches have been exhaustively experimented using five optimization problems and four GPU configurations. Compared to a CPU-based execution, experiments report up to 80-fold acceleration for large combinatorial problems and up to 2000-fold speed-up for a continuous problem. The different works related to this thesis have been accepted in a dozen of publications, including the IEEE Transactions on Computers journal.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (vi-161 p.)
  • Annexes : Bibliogr : p. 149-158. 91 réf. Liste des publications

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2011-117
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.